Pour la première fois depuis 2000, Gemplus revient dans le vert. Au quatrième trimestre de son exercice 2004, le spécialiste de la carte à puce a publié un chiffre d'affaires en hausse de 4,3 %, à...

Pour la première fois depuis 2000, Gemplus revient dans le vert. Au quatrième trimestre de son exercice 2004, le spécialiste de la carte à puce a publié un chiffre d'affaires en hausse de 4,3 %, à 242,5 millions d'euros, pour un bénéfice net de 11,8 millions d'euros. L'an passé, à la même période, l'industriel avait fait état d'une perte nette de 27,8 millions d'euros.

Sur la totalité de l'exercice 2004 , les ventes de l'entreprise ont atteint les 865 millions d'euros , en hausse de 15,5 % par rapport à 2003 et le groupe a marqué son retour au bénéfice, avec un résultat net positif de 4,7 millions d'euros .

L'évolution du chiffre d'affaires des Télécoms s'explique principalement par la téléphonie mobile, dont les ventes progressent de 33,7 %, à 558,5 millions d'euros. Grâce à une forte croissance sur le continent américain et sur les marchés émergents du Sud-Est Asiatique, et à une solide demande en Europe, les expéditions en téléphonie mobile augmentent de 39 %, à 255,4 millions d'unités. La focalisation du Groupe sur la création de valeur a entraîné une migration importante vers les cartes haut de gamme (64kb et plus, ainsi que 3G).

En conséquence, l'amélioration du mix produits compense presque la pression persistante sur les prix. Le prix moyen de vente baisse ainsi de 2,5%, à taux de change comparables. Le chiffre d'affaires des Services Financiers est marqué par la vente de 51 millions de cartes de paiement à microprocesseur, pour un chiffre d'affaires en hausse de 29 %.

Enfin, l'analyse géographique montre que la progression du chiffre d'affaires de 47,9 % sur la zone Amériques et de 21,9 % en Asie, à taux de change comparables, est due à la téléphonie mobile. La région EMEA progresse de 8,3 %, grâce aux Services Financiers et, dans une moindre mesure, à la téléphonie.

(Atelier groupe BNP Paribas - 09/02/2005 )