Gemplus présente aujourd'hui une innovation baptisée "SmartX". Cette technologie propose de substituer aux programmes habituellement écrits spécifiquement pour chaque client un standard unique valab...

Gemplus présente aujourd'hui une innovation baptisée "SmartX". Cette technologie propose de substituer aux programmes habituellement écrits spécifiquement pour chaque client un standard unique valable pour toutes sortes d'applications. Le groupe explique "l'élargissement de l'éventail des applications de la carte à puce, par exemple dans le domaine du marketing, où chaque enseigne veut éditer son propre produit, pose un problème de compatibilité face à l'hétérogénéité du parc installé de terminaux, qui ont constamment besoin d'être mis à jour pour accepter les nouvelles générations de cartes. Avec la norme universelle que nous proposons, non seulement ce problème disparaît grâce à la possibilité de maintenance des terminaux par le web, mais nous permettons aussi un développement plus rapide des applications". La technologie SmartX est basée sur l'utilisation de dictionnaires résidant dans la mémoire des terminaux ou téléchargeables sur Internet. Une fois la carte introduite dans un lecteur, une instruction commande à l'appareil d'aller chercher son mode d'emploi. Non seulement, la mémoire de la puce est considérablement allégée, mais on peut également y intégrer de multiples applications. Sur une même carte, l'utilisateur pourra ainsi disposer de ses titres de transport, du droit d'accès à certaines zones de son entreprises, de son abonnement à une salle de sport, d'un PME, etc. Gemplus devrait distribuer gratuitement ce moteur à partir de septembre. Assurant avoir déjà reçu le soutien de Sun, d'IBM et de Microsoft "favorables à une intégration de SmartX dans leur environnement de développement" un porte-parole de l'entreprise indique "nous pensons déclencher un rythme de croissance supplémentaire de 5 à 10 % pour l'ensemble du marché de la carte à puce". (Le Figaro Economie - Les Echos - 21/06/1999)