Genesys Conferencing a réalisé en 2000 un chiffre d’affaires de 92 millions d’euros, en hausse de 94 % par rapport à 1999. Le groupe a progressé au 4ème trimestre sur chacune de ses zones stratégi...

Genesys Conferencing a réalisé en 2000 un chiffre d’affaires de 92 millions d’euros, en hausse de 94 % par rapport à 1999. Le groupe a progressé au 4ème trimestre sur chacune de ses zones stratégiques: Europe + 52 %, Asie-Pacifique + 77 %, Etats-Unis + 33 % (effet dollar compris). L’Europe a contribué à hauteur de 54 % au chiffre d’affaires global, l’Asie 5 % et les Etats-Unis 41 %. Au cours de ce trimestre, les services web (notamment le Rich Media) a contribué à hauteur de 1 million d’euros, soit près de 4 % du chiffre d’affaires. Les acquisitions en France de Mediactiv, Langages Virtuels et Cote&Com ont donné naissance à Genesys Open Media, pôle de communication virtuelle événementielle du groupe. L’acquisition en Asie-pacifique de Telcen, spécialiste australien de la visioconférence multipoint, étend la couverture du groupe dans cette zone stratégique et renforce son offre. La reprise en Allemagne de l’activité téléconférence de Time Communication Services, place Genesys Conferencing au 1er rang dans ce pays. Aux Etats-Unis, l’acquisition en cours de Vialog, 1er spécialiste indépendant aux Etats-Unis, va permettre à Genesys Conferencing de doubler sa taille et de devenir le premier spécialiste indépendant sur ce marché. En 2000, le groupe a créé de nouvelles filiales en Europe (Espagne, Norvège, Danemark). L’acquisition en cours du canadien Astound, l’un des leaders de la web conférence, va permettre au groupe de maîtriser l’une des technologies les plus innovantes du marché des téléconférences. La société a également lancé de nouveaux services de e-conferencing: multi-conférence manager browser et powershare, accessibles via http://www.conferencing.com (Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 25/01/2001)