Au 3ème trimestre 2002, le spécialiste mondial des téléconférences, Genesys Conferencing a réalisé un chiffre d’affaires de 46,9 millions d’euros, contre 50,9 millions d’euros ...

Au 3ème trimestre 2002, le spécialiste mondial des téléconférences, Genesys Conferencing a réalisé un chiffre d’affaires de 46,9 millions d’euros, contre 50,9 millions d’euros au 3ème trimestre 2001 (- 7,9 %). L’affaiblissement du dollar américain et la forte augmentation des services automatisés, dont les prix à la minute sont plus bas que les services assistés, expliquent ce résultat. Les services automatisés représentent 72,2 % du volume total audio, contre 52,8 % au 3ème trimestre 2001. Le volume des services automatisés progresse ce trimestre de 90,5 % Le volume total des appels atteint 297 millions de minutes, en hausse de 37,9 % par rapport à l’an passé. Les dépenses d’exploitation ont diminué au 3ème trimestre 2002 de 15,6 % à 27,9 millions d’euros, conséquence de la baisse significative des frais commerciaux, marketing, généraux et administratifs. Le résultat avant intérêts, impôts, amortissements et provisions (EBITDA), avant charges exceptionnelles, s’établit à 7 millions d’euros, en hausse de 4,5 % par rapport à la même période de 2001 (6,7 millions d’euros). Les charges exceptionnelles représentent 0,8 millions d’euros de coûts liés à des licenciements. La société a terminé en octobre 2002 la consolidation des centres d’appels annoncée en début d’année. Cette consolidation faisait partie d’un programme de réduction des coûts initié en janvier 2002. Le nombre total des employés est passé de 1 700 personnes juste après les acquisitions de Vialog et d’Astound en mai 2001 à 1 200 personnes (- 30 %). La force de vente en Amérique du Nord est passée de 210 à près d’une centaine de commerciaux. Le service de web conférence, Genesys Meeting Center, a atteint, fin septembre 2002, plus de 300 000 accès-participants vendus. Selon les prévisions de la société, les services automatisés devraient représenter entre 57 et 60 % du chiffre d’affaires au 4ème trimestre 2002. Le chiffre d’affaires devrait atteindre près de 46 millions d’euros et environ 201 millions d’euros pour l’ensemble de l’année. L’EBITDA, hors coûts exceptionnels, devrait s’établir entre 7 et 8 millions d’euros au 4ème trimestre et entre 30 et 31 millions d’euros pour l’ensemble de l’année. (Christine Weissrock – Atelier Groupe BNP Paribas – 22/11/2002)