L'IGN (Institut géographique national) a inauguré aujourd'hui son Géoportail. Cette initiative a été présentée au président de la République et le site a été mis en ligne à 10h ce matin. Le...

L'IGN (Institut géographique national) a inauguré aujourd'hui son Géoportail. Cette initiative a été présentée au président de la République et le site a été mis en ligne à 10h ce matin. Le projet s'inscrit dans la lignée de Google Earth mais est localisé sur les territoires français (France métropolitaine, Corse, DOM-TOM). En outre, il offre des images beaucoup plus précises du territoire (50 centimètres par pixel).
 
Quel sera le modèle économique du Géoportail ? On ne le sait pas encore précisément mais certains analystes font l'hypothèse du lancement de services payants à moyen terme. Aujourd'hui, il faut commencer par séduire les Français qui sont pour l'instant adeptes du service alternatif de Google ou bien les internautes qui sont encore non initiés au survol du territoire par Internet.
 
L'avantage comparatif essentiel est la précision des images -même si pour Paris, Google Earth est presque aussi précis. Il semblerait également que les images soient plus récentes puisque l'IGN renouvelle chaque partie du territoire tous les cinq ans.
 
A la différence de son pendant américain, le Géoportail permet de superposer des cartes routières et topographiques appartenant à l'IGN pour avoir différents angles du même endroit.
 
Cependant, pour un site qui, selon Libération, espère accueillir entre 5 à 6 millions de visites simultanées, les débuts sont difficiles. A l'heure où nous écrivons cet article, le site Internet est inaccessible.
 
 
(Atelier groupe BNP Paribas - 23/06/2006)