Déposés par des employés de Google en 2004, trois brevets relatifs à la fourniture d'accès à Internet viennent d'être publiés par le bureau américain des brevets (USPTO). Ces brevets ne doivent...

Déposés par des employés de Google en 2004, trois brevets relatifs à la fourniture d'accès à Internet viennent d'être publiés par le bureau américain des brevets (USPTO). Ces brevets ne doivent pas être perçus comme des révélateurs des projets de Google en la matière, insiste-t-on chez le moteur de recherche.
 
 "Comme beaucoup d'entreprises, nous déposons des demandes de brevet à partir des nombreuses idées que nos employés peuvent avoir. Certaines de ces idées aboutiront à des produits ou des services, d'autres non. Il ne faut pas tirer de conclusions hâtives de nos demandes de brevets", indique un porte-parole de Google.
 
L'un de ces brevets porte sur le développement d'un système permettant de modifier automatiquement l'apparence du navigateur d'un internaute lorsque ce dernier se connecte via Wi-Fi, pour qu'apparaisse sur l'écran la marque ou la société qui propose le point d'accès. L'usage pourrait être étendu pour afficher des publicités, contrepartie d'un accès gratuit à Internet. Les deux autres confirment et renforcent ce dernier point.
 
 "Le fossé entre les offres de connexion sans fil des fournisseurs d'accès à Internet et ce que l'utilisateur nomade est disposé à payer est flagrant. C'est pourquoi l'industrie de l'accès à Internet via Wi-Fi a pris un départ aussi lent", peut-on lire dans l'une des demandes de brevet.
 
Google est d'ores et déjà en train de poser les bases d'un réseau Wi-Fi dont l'accès serait gratuit à Mountain View ou à San Francisco. On imagine l'utilisation que pourrait faire le moteur de recherche de ces brevets pour promouvoir ses systèmes de publicité en ligne...
 
(Atelier groupe BNP Paribas - 30/03/2006)