L'initiative fait sourire : quel peut bien être, pour un moteur de recherche qui s'efforce de diversifier ses sources de revenus, l'impact positif d'un site permettant d'explorer la surface de...

L'initiative fait sourire : quel peut bien être, pour un moteur de recherche qui s'efforce de diversifier ses sources de revenus, l'impact positif d'un site permettant d'explorer la surface de Mars ? Aucun, visiblement, si ce n'est de prouver ainsi que Google conserve son pouvoir de séduction et d'innovation.
 
Après la Terre (Google Earth), puis la Lune (Google Moon), c'est donc au tour de la planète rouge de recevoir les hommages du numéro un des moteurs de recherche. Un évènement célébré comme il se doit par un logo de circonstance sur la page d'accueil de Google.
 
Les petits hommes verts vus par Google
 
Google Mars propose de parcourir la surface de Mars par l'intermédiaire de photos satellite, ramenées par les différentes sondes d'exploration de la Nasa. Celles-ci sont déclinées selon trois visualisations : "relief", "visible" et "infrarouges".
 
Le mode "visible" ne montre pas grand-chose, il faut en réalité choisir "infrarouges" pour discerner les reliefs et les contours de la surface de Mars. Le mode "relief" propose quant à lui de curieuses couleurs.
 
Les lieux historiques de la "conquête martienne" sont signalés
 
Google Mars suggère une liste de repères géographiques de la surface de Mars : cratères, montagnes ou points d'atterrissage (ou plutôt, d'amarsissage) des différentes sondes d'exploration. Sur son blog, Google précise que ce nouveau service a été dévoilé le 13 mars en mémoire de Percival Lowell, l'un des premiers astronomes à avoir défendu la présence de canaux sur Mars.
 
(Atelier groupe BNP Paribas - 14/03/2006)