Un an après le lancement du projet Google Print, huit pays européens disposent maintenant d'un site localisé pour effectuer des recherches parmi le catalogue de livres déjà numérisés par le...

Un an après le lancement du projet Google Print, huit pays européens disposent maintenant d'un site localisé pour effectuer des recherches parmi le catalogue de livres déjà numérisés par le moteur de recherche. France, Italie, Allemagne, Hollande, Autriche, Suisse, Belgique et Espagne vont pouvoir goûter aux joies - toutes relatives - de la bibliothèque universelle selon Google.

Google a fait son annonce hier, soit la veille de l'ouverture de la Foire au livre de Francfort lors de laquelle il avait annoncé, l'an dernier, le lancement du projet Google Print. Google devrait présenter ses arguments et tenter de séduire les éditeurs européens vendredi lors d'un débat auquel devrait normalement participer Jean-Noël Jeanneney, président de la Bibliothèque Nationale de France.

Rappelons à ce sujet que c'est l'Atelier qui, à l'occasion de ses 25 ans , a le premier rassemblé Jean Noël Jeanneney et Google autour d'une table ronde !

Force est de constater qu'en cinq mois, la situation n'a guère évolué. Une recherche portant sur les termes "Romantisme français" donne des résultats similaires à ceux de nos précédents tests , à ceci près qu'il faut maintenant se connecter via un compte Google pour accéder aux quelques pages proposées. Des pages qui bien souvent, se résument à la table des matières et aux couvertures de l'ouvrage...

La pertinence des résultats retourné est toujours sujette à caution : comment se fait-il qu'un livre dont les seules occurrences des termes "Romantisme français" soient dans les notes de bas de page ou les notices bibliographiques figure en sixième position, alors que le dit livre est en anglais, de surcroît ?

Les internautes européens seront-ils séduits par ces sites ? Les problèmes de gestion des droits d'auteur, qui font que bien souvent l'accès aux pages d'un livre est bloqué, et la toute relative pertinence des résultats montrent qu'avant de toucher à la "bibliothèque universelle", il reste à Google un certain nombre d'obstacles à surmonter...

Etat de fait que Yahoo doit commencer à réaliser, lui qui vient d'annoncer, début octobre, le lancement de son propre programme de numérisation.

(Atelier groupe BNP Paribas - 19/10/05)