sélectionnées pour faire partie de la cote de demain. La première édition de goPublic-IT (http://www.gopublic-it.com) se tiendra à Londres les 3 et 4 décembre prochains. Le Comité de Sélection et l...

sélectionnées pour faire partie de la cote de demain. La première édition de goPublic-IT (http://www.gopublic-it.com) se tiendra à Londres les 3 et 4 décembre prochains. Le Comité de Sélection et les consultants d’Ernst & Young ont retenu, sur l’ensemble des dossiers reçus, 29 sociétés européennes et israéliennes du secteur des technologies et biotechnologies, candidates à une introduction sur l’une des places boursières européennes en 2002 / 2003. goPublic-IT, avec le soutien de la Commission Economique Européenne (CEE), et en partenariat avec les deux principales bourses européennes, Euronext (fusion des bourses de Paris, Bruxelles et Amsterdam) et le London Stock Exchange, ambitionne d’être la première place de marché pour encourager et accélérer l’introduction en bourse des sociétés les plus innovantes. goPublic-IT permettra à ces sociétés de lancer leur processus d’introduction et de développer leur notoriété auprès de la communauté financière internationale. Ces rencontres permettront, par ailleurs, aux investisseurs d’identifier leur deal flow de 2003 pour un dernier tour de financement privé et pour une introduction en bourse. Parmi les 29 sociétés inscrites, 2 sont allemandes, 1 danoise, 2 finlandaises, 10 françaises, 4 irlandaises, 5 britanniques, 1 norvégienne et 4 israéliennes. Six de ces sociétés sont issues du secteur des sciences de la vie (santé/pharmacie, bio-informatique), les autres proviennent des secteurs high tech (13 software, 7 télécom, 2 Internet et 1 hardware). Les montants prévisionnels de la levée de fonds lors de l’IPO sont estimés à 1,4 milliard d’euros. 6 sociétés prévoient de s’introduire en bourse en décembre 2002. La grande majorité d’entre elles tablent sur une introduction en juin 2003. 3 sociétés n’ont pas d’échéancier précis. 10 des 29 sociétés présentées finalisent actuellement leur 3ème tour de financement privé. Ces introductions en bourse permettront aux sociétés présentées d’accompagner leur développement, de procéder à des opérations de croissance externe, de renforcer leurs départements vente/marketing ou R&D et de favoriser leur expansion internationale. Tous les business models présentés sont de type BtoB, une société est également orientée BtoC. La valorisation moyenne, suite au second tour de financement, est de 485 millions de F, la plus forte est de 2 750 millions de F (3ème tour) et la plus faible de 79 millions de F. Les entreprises sélectionnées ont levé 50 millions de F en moyenne lors de leur premier tour de financement. La plus importante levée de fonds a été de 240 millions de F. 14 % des sociétés ont réalisé leur premier tour en 1998, 32 % en 1999, 43 % en 2000 et 11 % en 2001. 28 % de ces sociétés ont été créées en 1996 ou avant, 31 % en 1997/1998, 31 % en 1999 et 10 % en 2000. (Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 22/11/2001)