Une jeune société installée près de San Francisco a récemment mis à la disposition des internautes un programme permettant à un petit réseau de trente personnes maximum de partager des films, des...

Une jeune société installée près de San Francisco a récemment mis à la disposition des internautes un programme permettant à un petit réseau de trente personnes maximum de partager des films, des photographies numériques et des titres musicaux. Gratuit, le logiciel Grouper est l’œuvre de la société Grouper Networks, fondée par deux pionniers de la musique en ligne : John Felser et Dave Samuel qui avaient vendu leur site de musique Spinner.com à AOL en 1999 pour 320 millions de dollars. Le programme, qui fonctionne sur les ordinateurs tournant sous Windows 2000 et sous XP, connecte un réseau d’utilisateurs, qui ont chacun accès aux fichiers musicaux, vidéo et photo des autres membres du réseau. Les utilisateurs peuvent créer des catégories regroupant les personnes avec lesquelles ils veulent partager leurs données (dossier famille, dossier amis, dossier collaborateurs, etc.) et utiliser la messagerie instantanée de Grouper pour échanger leur avis sur tel film, telle chanson… Pour visualiser une photographie ou un film, les utilisateurs ne sont pas obligés de télécharger le fichier correspondant : ils peuvent le voir en streaming (dans le cas d’une vidéo) ou en obtenir un aperçu (dans le cadre d’une image) et le télécharger ensuite selon leur envie. Petite exception pour les fichiers musicaux, qui ne peuvent être téléchargés, mais simplement écoutés : Grouper Networks a pris ses précautions, vis-à-vis de l’industrie musicale. La Recording Industry Association of America (RIAA) avait lancé des poursuites en avril 2003 contre quatre étudiants ayant créé leur propre réseau d’échanges privés. Pour l’heure, l’organisation n’a pas fait de commentaire suite à la sortie de Grouper. Reste l’industrie filmique… La Motion Picture Association of America s’est dite inquiète du fait que le programme Grouper ne soit pas en mesure de faire la différence entre les fichiers téléchargés légalement et ceux récupérés illégalement sur Internet. Grouper Networks, qui permet le téléchargement gratuit de son logiciel sur le site www.grouper.com, prévoit de générer du chiffre d’affaires par le biais d’insertion de publicités proposées par divers annonceurs et via la vente d’un service Grouper Premium, qui devrait sortir d’ici quelques mois. En revanche, la société Grouper Networks a fait savoir qu’elle renonçait à l’installation d’adwares ou de spywares. Une bonne nouvelle, pour un petit programme qui pourrait très vite faire beaucoup d’émules. (Atelier groupe BNP Paribas - 11/10/2004)