L'assistant personnel propose aux utilisateurs de poser une question, et de recevoir une réponse sur leur mobile, uniquement quand elle est pertinente.

Face à la multitude de données et de sources, la curation s'est imposée comme un filtrage nécessaire et permettant de valoriser ceux qui la font. Pour accéder à des informations pratiques, d'autres formes de curation sont également en train de se populariser, qui prennent la forme d'assistants personnels. Une tendance amorcée avec Siri. En France, on peut citer Sara, un système qui permet de disposer de données personnalisées et triées, par mail ou par téléphone. Celui-ci propose aux utilisateurs de poser une question, et d'obtenir une liste de suggestions ciblées en retour. Aux Etats-Unis, et uniquement sur mobile, il y a HeroButton. Dont l'intérêt est que les questions posées ne nécessitent pas forcément une réponse de suite, mais sont une demande d'informations sur le long cours. En effet, la startup permet de poser une question type une demande d'alerte si une promotion sort sur un produit convoité. Le dispositif balaie ensuite le web, et n'interagit avec la personne que quand elle trouve une réponse adéquate.

Mots clés, base de données...

Pour y parvenir, elle fonctionne via un système de mots clés, et est capable d'archiver des demandes tout en les gardant actives. Elle tient aussi compte de la position géographique de la personne, si celle-ci le permet. Le système de notification fonctionne sur une quinzaine de thèmes. On peut compter parmi eux l’hôtellerie, l'automobile, la finance ou encore les deals ou bons plans. Les recherches sont composées de filtres personnalisables en fonction des informations que l’utilisateur entre pour recevoir une alerte. L'application peut aussi alerter une personne quand elle atteint un certain niveau de points sur l'une de ses cartes de fidélité, lorsqu'elle peut bénéficier de remises dans ses magasins référencés.

Un chasseur d’informations sur Internet

Comme sources, en plus du web, HeroButton recoure à des fournisseurs de données qui lui transmettent des informations au format brut. Ainsi on peut citer Yahoo! Finance pour les actions, Yippits pour les bons plans, ou encore Songkick pour les concerts. L'application, disponible sur l'Apple Store, ne s'inscrit pas dans une logique de partage d'informations sur les réseaux sociaux, et garantit une certaine confidentialité à l'utilisateur, souhaitent ajouter ses fondateurs. L'application devra attendre encore un peu de temps avant d’être commercialisée sur le système d'exploitation d'Androïd. Cependant, elle est présente dans le Top 10 des applications les plus téléchargées aux Etats Unis et au Canada avec 42 millions de téléchargements.