HP veut offrir aux PME-PMI, pour un investissement raisonnable compris entre 50 000 et 100 000 F, des solutions clefs en main leur permettant de s'assurer une présence sur le Web, allant de la cr...

HP veut offrir aux PME-PMI, pour un investissement raisonnable compris entre 50 000 et 100 000 F, des solutions clefs en main leur permettant de s'assurer une présence sur le Web, allant de la création de pages interactives, en passant par une adresse électronique, un système de facturation, un accès Internet ... Ilana Ron, responsable de la stratégie Internet, explique "les principaux acteurs de l'informatique se sont intéressés aux consommateurs et aux grandes entreprises. Nous voulons répondre aux besoins des PME en tentant de gommer pour eux la complexité d'Internet". Pour offrir ces solutions complètes, HP a conclu une multitude de partenariats avec des revendeurs à valeur ajoutée. Testé depuis le début de l'année en Grande-Bretagne, le concept devrait être proposé dès l'automne prochain aux PME françaises. Si l'on en croit IDC, en 1996, 8,5 millions de petites entreprises disposaient d'une présence sur le Web. Elles seront 33,4 millions en 2000, soit une croissance de 41 %. Durant la même période, le nombre, au niveau mondial, de moyennes et grandes entreprises disposant d'un site de commerce électronique devrait passer de 13,9 à 48,8 millions, soit une croissance de 37 %. Tout en admettant que le groupe a tardé à se positionner sur ce marché, Ilana Ron indique "HP ne peut pas ignorer un tel marché" d'autant qu'IBM dépense sans compter pour s'imposer comme synonyme de commerce électronique dans l'esprit du public "IBM a peut-être une bonne image, mais que font-ils pour les PME ?". (Les Echos - 13/05/1998)