HiPiHi, le monde virtuel 3D créé en Chine, a annoncé sa stratégie globale le 20 août 2007 lors d’une conférence "State of Play V" à Singapour. Élément clé de cette stratégie, l'arrivée de l'investisseur japonais NGI Group qui avec 3 millions de dollars entre au capital de la startup chinoise. Rappelons que NGI Group s'est déjà illustré sur le marché des univers virtuels avec la création au mois de juin dernier d'une filiale, 3Di.jp, entièrement consacrée aux mondes 3D. La société 3Di va s'atteler notamment à l'élaboration d'un navigateur Web dédié à surfer sur Second Life (voir secondtimes.net - en japonais).

La stratégie globale de HiPiHi Selon Xu Hui son CEO et fondateur, HiPiHi a pour objectif de promouvoir l’écosystème des mondes virtuels en 3D et à établir une collaboration mondiale avec les autres acteurs de ce marché. Tout d'abord, HiPiHi coopèrera avec des leaders globaux de l’Internet et de l’industrie de la communication afin d’établir un ensemble de matériaux appropriés et de standards logicielles pour le développement de sa plateforme 3D. Ensuite, HiPiHi espère coopérer avec d’autres mondes virtuels en 3D pour achever la mise au point de ces standards et apporter la possibilité aux usagers d’interagir parmi différents mondes virtuels. Pour finir, HiPiHi mettra en place trois niveaux de coopération avec ces acteurs (“Global Market Partnership Project”, “Third Party Developer Project” et “Community Partnership Project”) pour établir une chaîne de valeur animée par HiPiHi. Travailler avec des investisseurs stratégiques tels que NGI Group pour se développer sur les marchés asiatiques, surtout le marché nippon, serait l’une des étapes les plus importantes dans la stratégie globale de HiPiHi. NGI Group, la société de capital de risque japonaise, est aussi l’un des plus grands actionnaires du site communautaire Mixi n°1 au Japon. [Via : HiPiHi et Virtual Worlds News] L’Atelier Asie - BNP Paribas Web : http://asie.atelier.fr Wap : http://asie.atelier.mobi