Ils imitent ce qui a été mis en oeuvre par l'industrie du disque depuis 2003. Les studios de Hollywood ont annoncé qu'à compter du 16 novembre prochain, ils déposeraient une déferlante de plaintes...

Ils imitent ce qui a été mis en œuvre par l'industrie du disque depuis 2003. Les studios de Hollywood ont annoncé qu'à compter du 16 novembre prochain, ils déposeraient une déferlante de plaintes à l'encontre de particuliers qui téléchargent et échangent des films sur Internet.

Ils sont 230, dans le collimateur des studios et de la MPAA (Motion Picture Association of America) qui les représentera. Le chiffre a été annoncé par le New York Times, qui dans son édition de jeudi dernier affirme que l'industrie cinématographique a décidé d'agir dès maintenant, a contrario de l'industrie musicale qui selon elle a mis trop de temps avant de réagir au piratage : "Si nous n'agissons pas maintenant, ce comportement [de copie illégale, ndlr] va devenir de plus en plus ordinaire dans la société américaine", a déclaré Dan Glickman, le président de la MPAA.

Hollywood pourrait prendre le pli de la RIAA qui depuis septembre 2003 a déjà lancé des poursuites contre 6191 particuliers. Aucune d'entre elles n'a pour l'instant trouvé de suite dans un tribunal, mais certaines ont déjà été réglées à l'amiable, après paiement d'amendes.

Entre le monde du téléchargement de musique et celui du téléchargement de films, il y a encore de gros écarts. La copie illégale de films est pour l'heure encore loin derrière celle de titres musicaux. En revanche, le téléchargement et l'échange de films a beaucoup plus de conséquences sur le réseau : les films sont beaucoup plus lourds, ils sont aussi souvent de moins bonne qualité.

Le problème, pour les internautes, c'est que l'industrie ne semble pas vouloir leur céder du terrain : aucune offre de téléchargement légal de films n'existe aujourd'hui. Une absence qui ne devrait pas trop durer... Dans la presse américaine ce lundi, la rumeur court que Yahoo serait en train de négocier avec Hollywood la distribution de contenus à partir de son portail Internet.

(Atelier groupe BNP Paribas - 08/11/2004)