Voilà une nouvelle qui à de quoi réjouir Hewlett-Packard! Le constructeur américain fournira en effet à l'armée américaine, dans le cadre d'un projet de 5 milliards de dollars et à partir

Voilà une nouvelle qui à de quoi réjouir Hewlett-Packard! Le constructeur américain fournira en effet à l'armée américaine, dans le cadre d'un projet de 5 milliards de dollars et à partir du 1er octobre, des ordinateurs, des imprimantes, des scanners et des écrans.
 
Ainsi, pendant une durée de dix ans, l'armée, le département de la Défense, les agences fédérales et leurs fournisseurs devront passer leurs commandes auprès d'HP et d'autres partenaires sélectionnés comme CDW ou Dell.
 
Cette bonne nouvelle va peut-être redonner le sourire à Hewlett-Packard qui se retrouve depuis quelques semaines dans la tourmente. En effet, Patricia Dunn, la présidente du conseil d'administration, avait demandé à des détectives privés de découvrir l'origine des fuites l'origine des fuites dans la presse concernant des délibérations qui avaient lieu pendant le conseil d'administration du groupe. Mais ces détectives n'avaient apparemment pas toujours employé des moyens légaux puisque qu'ils avaient usurpé des identités pour enquêter.
 
A cause de cette affaire, Patricia Dunn quittera son poste le 18 janvier prochain et sera remplacée par Mark Hurd, l'actuel CEO de HP. En outre, Patricia Dunn témoignera de son implication dans cette affaire d'espionnage le 28 septembre devant le Congrès américain.
 
(Atelier groupe BNP Paribas – 21/09/2006)