Hewlett-Packard sent vibrer sa fibre écologique. Après Via Technologies qui met en avant ses processeurs "verts", le constructeur américain souhaite réduire, d'ici 2010, sa consommation mondiale...

Hewlett-Packard sent vibrer sa fibre écologique. Après Via Technologies qui met en avant ses processeurs "verts", le constructeur américain souhaite réduire, d'ici 2010, sa consommation mondiale d'énergie d'au moins 20%. Comment compte-t-il s'y prendre ? En mettant en place de nouvelles mesures pour économiser l'énergie.
 
Ainsi, HP a récemment développé un système de refroidissement novateur, le Dynamic Smart Cooling, qui parvient à réduire les coûts de refroidissement des serveurs de 20 à 45%, ce qui représente une économie d'environ 1 milliard de dollars pour un centre de données produisant 10 millions de Watts de chaleur.

En outre, le constructeur s'engage, d'ici trois ans, à réduire de 15% les émissions de gaz carbonique en provenance de ses installations par rapport aux niveaux enregistrés en 2006.
 
Autre mesure instaurée: HP améliorera, sur le marché nord-américain, les emballages de ses cartouches d'encre pour mieux réduire l'effet de serre.
 
Le fabricant américain souhaite également impliquer directement ses salariés dans la mise en place d'une politique écologique en réduisant le nombre de voyages en avion de ses employés. HP a ainsi décidé de multiplier les réunions virtuelles grâce à la création du système de collaboration virtuelle VCS (Virtual Collaboration System) Halo basé sur le principe de la vidéoconférence.
 
Quels seront les prochains constructeurs informatiques à emboîter le pas à HP?
 

(Atelier groupe BNP Paribas – 02/04/2007)