Un patch transdermique permettant l'administration "intelligente" de médicaments devrait bientôt être commercialisé. Cette invention est issue des laboratoires de recherche du constructeur américain HP...

Un patch transdermique permettant l'administration "intelligente" de médicaments devrait bientôt être commercialisé. Cette invention est issue des laboratoires de recherche du constructeur américain HP. 
 
Un nouveau type de patch transdermique permettant de délivrer différents types de médicaments devrait très prochainement être commercialisé par le fabricant de matériel médical Crospon. Développé par le centre de recherche du géant américain de l'informatique Hewlett Packard, cette innovation permettrait un dosage très fin des quantités administrées et fournirait un historique de ces dosages. En outre, ce patch d'un nouveau genre disposera d'un mécanisme d'activation destiné aux utilisateurs et, c'est une première, comprendra un protocole de prévention des interactions médicamenteuses.
 
Outrepasser la barrière du derme
 
Très utilisés pour l'administration de substances nicotiniques à destination des fumeurs, les patchs transdermiques n'ont jusqu'alors jamais été utilisés à grande échelle par l'industrie pharmaceutique, la peau agissant comme une barrière naturelle à la bonne diffusion des médicaments. Pour pallier ce problème, la solution développée par le HP Lab est dotée d'un ensemble de micro-aiguilles facilitant la pénétration du produit dans le réseau sanguin. Cette technique est bien plus confortable pour le patient que les aiguilles hypodermiques généralement utilisées à cet effet. Elle permettrait également d'administrer une plus grande variété de substances, avance HP.
 
Un nouveau support médical
 
"Le premier dispositif de patch destiné à l'industrie et inventé par HP permet à Crospon de fournir un support de qualité supérieur destiné aux médecins et patients pour l'administration de médicaments", a déclaré John O'Dea, responsable exécutif chez Crospon. "Nous travaillons actuellement dans l'optique de mettre cette solution innovante sur le marché", a-t-il ajouté. La technologie aux applications médicales contenue dans le patch était initialement destinée à équiper des imprimantes à jet d'encre fabriquées par HP. Elle est en effet très similaire à une technique brevetée par la marque déjà utilisée pour ses cartouches d'encre.                         
 
A ce sujet lire aussi :

Un tissu intelligent pour veiller sur notre santé (25/05/2007)

Atelier groupe BNP Paribas