Première place de marché horizontale BtoB cotée en Europe, spécialisée dans les achats hors production, dits MRO, Hubwoo (http://www.hubwoo.com) a réalisé au 1er semestre 2001 clos le 30 juin, un ch...

Première place de marché horizontale BtoB cotée en Europe, spécialisée dans les achats hors production, dits MRO, Hubwoo (http://www.hubwoo.com) a réalisé au 1er semestre 2001 clos le 30 juin, un chiffre d’affaires de 1,04 million d’euros, en hausse de 40 % par rapport au 1er semestre 2000 (0,74 million d’euros). La perte d’exploitation s’élève à 9,26 millions d’euros, contre 1,02 million d’euros un an plus tôt. Elle reste en ligne avec les prévisions annoncées dans le business plan lors de l’introduction en Bourse, d’une perte d’exploitation pour l’ensemble de l’année 2001 de 14,8 millions d’euros. La perte nette du 1er semestre 2001 s’élève à 8,74 millions d’euros, contre 1,03 millions d’euros au 1er semestre 2000. Christian Pinchart-Deny, président de Hubwoo, déclare « ce premier semestre aura été marqué par l’accélération du déploiement de la solution auprès des clients et la validation du modèle d’Hubwoo par la signature du contrat de cinq ans avec EDF-Gaz de France ». Au cours du semestre, Hubwoo a franchi la barre symbolique des 200 fournisseurs – partenaires affiliés. Désormais, Hubwoo couvre plus de 80 % des besoins MRO des grandes entreprises. Des accords stratégiques ont été signés avec des partenaires de premier rang. Pour répondre aux demandes de fournisseurs très souvent globaux, Hubwoo gère 24h/24 et de « bout en bout » la plate-forme transactionnelle de ses clients. Objectif : couvrir d’ici la fin de l’année la totalité des catégories d’achats hors production, soit plus de 50 familles de produits pour 250 fournisseurs. La valeur des transactions opérées par Hubwoo augmente de 44 % en moyenne par mois. Une grande partie des transactions opérées jusqu’à présent ne l’a été que par un petit nombre de clients, déportant la majeure partie de l’activité prévue cette année sur le 2ème semestre de l’an prochain. La société confirme qu’elle sera à l’équilibre en 2002, comme annoncé lors de l’introduction en Bourse. (Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 18/10/2001)