Ce lundi, IBM a annoncé l’acquisition de KeyMRO, une société de services spécialisée dans les achats hors production (qui comprennent la logistique, les ressources humaines, les...

Ce lundi, IBM a annoncé l'acquisition de KeyMRO, une société de services spécialisée dans les achats hors production (qui comprennent la logistique, les ressources humaines, les télécommunications, l'informatique, les déplacements, les fournitures de bureau, la publicité / marketing, la maintenance de production, les dépenses liées aux entretiens et autres services professionnels...). Les termes du rachat n'ont pas été indiqués par IBM, qui a simplement précisé qu'il avait racheté les parts de Schneider Electric, Rhodia et Thomson.
Avec KeyMRO, IBM prévoit d'enrichir sa capacité de conseil et ses méthodologies technologiques (telles que les procédés en temps réels, outils collaboratifs et intégration de données) de l'expertise de premier rang de KeyMRO. Ainsi IBM offrira de nouvelles opportunités de valorisation des achats dans de nombreuses industries où les clients souhaitent transformer leurs procédés d'achats indirects pour réduire leurs coûts, accroître leur productivité, améliorer la satisfaction des utilisateurs et répondre à de nouvelles opportunités commerciales.
Fournir des services clé en main "de l'achat au paiement" : tel est l'objectif d'IBM qui a par ailleurs fait savoir qu'en parallèle à ce rachat Schneider Electric, Rhodia et Thomson ont signé un contrat d'une durée de 7 ans pour la fourniture de services attachés à leurs achats hors production.
(Atelier groupe BNP Paribas - 13/12/2004)