IBM vient de signer un marché de 60 millions d’euros sur cinq ans avec le Gilfam (groupement pour l’informatisation du Livre Foncier d’Alsace et de Moselle), concernant l’informatisation du Livre ...

IBM vient de signer un marché de 60 millions d’euros sur cinq ans avec le Gilfam (groupement pour l’informatisation du Livre Foncier d’Alsace et de Moselle), concernant l’informatisation du Livre foncier d’Alsace et de Moselle, spécifique aux trois départements du Bas-Rhin, du Haut-Rhin et de Moselle (l’équivalent de la Conservation des Hypothèques). IBM Global Services assurera la réalisation de ce projet, intitulé Amalfi. Il s’agira tout d’abord de numériser les 40 000 volumes existants du Livre Foncier et de mettre les informations, dans un premier temps, à la disposition des professionnels de l’immobilier, et, à terme sur Internet, à disposition des particuliers par accès contrôlé. A l’avenir, tous les nouveaux enregistrements seront effectués de façon électronique. Les 40 000 volumes existants représentent 2 500 000 feuillets, soit 10 km en linéaires d’archives. Les données contenues dans ces volumes seront retranscrites sur base informatique. Tous ces documents ont été écrits depuis la fin du XIXème siècle. Les premières parties des livres sont écrites en gothique. Le laboratoire de recherches d’IBM basé à Zurich répondra aux aspects liés à la sécurité. Ce laboratoire a développé, d’une part, un système basé sur le taouage électronique des documents, et, d’autre part, sur un système d’authentification du signataire via une carte à puce et d’une identification biométrique. Des « hackers » professionnels testeront la sécurité de l’ensemble de la chaîne informatique ainsi constituée. Maître d’ouvrage du projet, le Gilfam assurera le pilotage du projet dans ses dimensions techniques, organisationnelle et juridique. Le passage de « la plume à la souris » permettra, via des missions conjugées du Gilfam et d’IBM, de développer près d’une centaine d’emplois dans la région. Les livres seront tous numérisés pendant la première phase de la réalisation, chacun dans un délai de 5 jours. Pour assurer le transport des volumes jusqu’au laboratoire en toute sécurité, les véhicules seront suivis par un système d’identification GPS. (Christine Weissrock – Atelier Groupe BNP Paribas – 24/09/2002)