Au rayon des applications étonnantes et innovantes, les tests menés par IBM sur un campus américain se placent en tête pour leur simplicité et leur efficacité. Sur le campus de Winston-Salem en...

Au rayon des applications étonnantes et innovantes, les tests menés par IBM sur un campus américain se placent en tête pour leur simplicité et leur efficacité. Sur le campus de Winston-Salem en Caroline du nord, les téléphones portables servent à communiquer avec les machines à laver et les places de parking...
 
Grâce à des capteurs placés entre autres sur le parking de l'université, l'application surveille le nombre de voitures qui entrent et qui sortent. L'information est synchronisée avec l'application Websphere d'IBM.
 
Combinée à un logiciel de reconnaissance vocale, l'application permet de renseigner les élèves. Il leur suffit d'appeler avec leur téléphone portable un serveur en demandant : "Combien de places reste-t-il ?" pour avoir une réponse. En donnant leur numéro de place de parking et le temps de stationnement, le service vocal permet aussi de payer le parking en déclenchant un prélèvement sur sa carte bancaire.
 
Des services complémentaires renseignent sur les horaires des bus, la disponibilité des machines à laver à la laverie. Pour les révisions de dernière minute, un service permet également de lire à haute voix des e-mails ou bien des notes au moment d'entrer dans la salle d'examen.
 
Des logiciels de reconnaissance vocale sont utilisés pour exploiter toutes sortes de services. Ainsi, la chaîne de magasins d'électronique Best Buy en utilise un pour entrer les informations des clients sur leurs bases de données. L'hôpital pour enfants de Miami en profite pour consulter les données médicales de leurs patients. Elles sont synchronisées en temps réel  avec le serveur vocal et il suffit d'un coup de fil pour les consulter.
 
(Atelier groupe BNP Paribas - 22/03/2006)