Les chiffres définitifs d’IDC pour le marché des PC confirment les performances positives de Fujitsu Siemens Computers pour le dernier trimestre de son exercice fiscal clos le 31 mars 2002 ...

Les chiffres définitifs d’IDC pour le marché des PC confirment les performances positives de Fujitsu Siemens Computers pour le dernier trimestre de son exercice fiscal clos le 31 mars 2002. Fujitsu Siemens Computers a gagné des parts de marché en Europe de l’Ouest dans les secteurs des ordinateurs de bureaux et des portables par rapport au 1er trimestre 2001. la société passe ainsi de la 4ème à la 3ème place avec une part de marché générale de 9,4 %. La plus forte croissance a été enregistrée dans le secteur des portables. Les ventes sont deux fois supérieures à celles du marché en EMEA et en Europe de l’Ouest. Fujitsu Siemens Computers détient une part de marché EMEA de 5,9 % et de 5,8 % pour l’Europe de l’Ouest. Alors que le marché des portables en EMEA a enregistré une croissance de 14,9 %, Fujitsu Siemens Computers a progressé sur ce segment de plus de 27 %. La société a crû de 22,5 % en Europe de l’Ouest, alors que le total des ventes n’a augmenté que de 13 %. Fujistsu Siemens Computers a surtout rencontré le succès dans les pays clés comme la France, le Royaume-Uni, les Pays Scandinaves et la région Moyen-Orient / Afrique. Ayant aussi augmenté sa part du marché des ordinateurs de bureau, Fujitsu Siemens Computers est désormais le premier fournisseur sur ce marché en Europe de l’Ouest avec une part de 11,4 %. La société est le premier fournisseur de PC grand public en Allemagne, en Espagne, en Suisse et dans les Pays Scandinaves. Fujitsu Siemens Computers a aussi gagné des parts de marché sur le secteur des PC professionnels (10,2 %). Selon IDC « Fujitsu Siemens Computers a enregistré de bonnes performances en stabilisant sa position sur le marché des ordinateurs de bureau d’entreprise et grand public et continue à se développer dans le secteur de l’informatique nomade avec une forte croissance à deux chiffres des ventes de portables ». (Christine Weissrock – Atelier Groupe BNP Paribas – 23/05/2002)