Fin 2001, le marché français compte 13,676 millions de machines connectées à Internet, en hausse de 35 % par rapport à 2000, mais en baisse de 6 % par rapport au 3ème trimestre 2001. Le 4ème trime...

Fin 2001, le marché français compte 13,676 millions de machines connectées à Internet, en hausse de 35 % par rapport à 2000, mais en baisse de 6 % par rapport au 3ème trimestre 2001. Le 4ème trimestre a été marqué essentiellement par une migration des internautes vers le haut débit. L’accès bas débit enregistre sur le trimestre une baisse de 3 %, alors que le haut débit progresse de 12 %. L’ADSL enregistre au 4ème trimestre une progression de plus de 60 %. Toutefois, bien que sa part progresse rapidement, elle n’atteint que 5 % en France. Le câble a progressé au 4ème trimestre de 6 %. 1 124 entreprises françaises ont accès à Internet via la boucle locale radio fin 2001, soit 347 047 machines connectées à Internet utilisant cette technologie. Le marché professionnel ne progresse que de 4 % entre le 3ème et le 4ème trimestre 2001, avec 7,955 millions de terminaux connectés fin 2001. Les professionnels utilisent de plus en plus des accès haut débit et des solutions d’hébergement. Le bas débit professionnel chute de 27 % au 4ème trimestre. Le marché domestique enregistre une croissance d’un peu plus de 7 % entre le 3ème et le 4ème trimestre 2001 (5,812 millions de machines connectées) contre 10 % entre le 2ème et le 3ème trimestre 2001. Canal d’accès toujours le plus utilisé, le bas débit analogique progresse de 7 % au 4ème trimestre. Certains acteurs comme Wanadoo ou Club Internet se sont lancés sur le marché de l’ADSL domestique qui enregistre, dans son ensemble, une croissance de 55 %. Ayant progressé de 24 % au 4ème trimestre, le fournisseur d’accès Wanadoo détient près de 44 % du marché domestique fin 2001, contre 38 % au 3ème trimestre. Selon IDC, le marché de l’accès Internet en 2002 devrait enregistrer un ralentissement lié à celui du marché micro. IDC estime à 16 millions le nombre de machines connectées à Internet fin 2002, soit un taux de pénétration de l’Internet sur le parc informatique de 84 % dans les entreprises et de 72 % dans les foyers français. Fin 2001, le marché français compte 17,6 millions d’internautes. 11,7 millions d’entre eux l’utilisent dans un cadre domestique. Bien que l’usage de l’Internet se démocratise, seul 25 % des foyers sont connectés à Internet. Selon IDC, le marché français global représentera 22 millions d’internautes en 2005. (Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 8/02/2002)