En dépit de très bons résultats enregistrés sur le marché mondial des PC au dernier trimestre 2004 et sur la totalité de l'année, IDC vient de revoir ses prévisions de croissance pour 2005 :...

En dépit de très bons résultats enregistrés sur le marché mondial des PC au dernier trimestre 2004 et sur la totalité de l'année, IDC vient de revoir ses prévisions de croissance pour 2005 : celle-ci ne serait finalement que de 9,7 %, contre 10,1 % précédemment annoncés. Le nombre de machines vendues devrait être de 195,4 millions en 2005 , sur cette nouvelle base de croissance. En valeur, cela représente une hausse de 5,3 % du chiffre d'affaires des fabricants, à 209 milliards de dollars.

Deux éléments porteront le marché à bout de bras cette année : les ordinateurs portables et la demande dans les pays émergents , à l'heure où la demande outre-Atlantique et au Japon a tendance à ralentir. Aux Etats-Unis , la croissance devrait être de 7,6 % au maximum, après deux ans d'une progression autour de 11 %.

Au pays du soleil levant , la dégringolade est plus spectaculaire encore : 12 % de croissance en 2004, contre 5 % attendus en 2005 ! La faute au secteur public et aux particuliers, dont la demande devrait demeurer assez étale cette année. En Europe de l'Ouest , l'engouement pour les PC portables continuera de tirer le marché cette année. Ces machines vont progresser de 20 % cette année, selon IDC. Si leur croissance est encore forte, elle ralentit néanmoins (+ 30 % en 2004, + 40 % en 2003).

En Asie-Pacifique enfin, malgré les malheureux événements survenus en décembre, IDC prévoit que la croissance ralentisse. Elle sera nécessairement moins importante que celle observée en 2004 (+ 16 %) et profitera d'une forte demande formulée par le secteur public.

(Atelier groupe BNP Paribas - 25/03/2005)