Internet vient modifier en profondeur l'immobilier. Les petites annonces en ligne sur des sites comme Craigslist ou Appartments.com, ont immédiatement remporté un formidable succès. Cependant...

Internet vient modifier en profondeur l'immobilier. Les petites annonces en ligne sur des sites comme Craigslist ou Appartments.com, ont immédiatement remporté un formidable succès. Cependant, elles n'ont pas modifié la manière d'acheter. La personne a continué à se déplacer, à avoir à faire appel à un agent immobilier, etc...
 
Aujourd'hui, Internet apporte une véritable valeur ajoutée à l'immobilier et tente de transformer la manière dont on achète une maison. Encore à ses balbutiements, l'immobilier en ligne prend différentes directions. En voici deux exemples :
 
Le site Zillow.com fournit l'information à ceux qui cherchent un appartement. Ses responsables disent ne pas vouloir jouer le rôle de l'agent immobilier et ne pas vouloir s'y substituer. Le modèle économique est fondé sur la publicité. Seulement, dans la pratique, c'est un peu ce qui se passe. Zillow a été créé par le fondateur d'Expedia, site Internet qui remplace l'agence de voyage traditionnelle (même s'il n'est pas le seul). C'est ce qui fait craindre à certains analystes que Zillow ait la même vocation, dans la pratique, avec l'immobilier.
 
Zillow fournit les données qui permettront au client de faire son choix. Il lui donne les prix auxquels l'appartement s'est précédemment vendu ou les prix d'appartement semblables pour avoir une échelle de comparaison. Le site fournit des graphiques décrivant les variations dans le temps du prix de l'appartement.
 
La fonctionnalité "Zestimate" permet d'évaluer le prix d'une résidence selon la santé du marché, les détails de l'appartement et nombre d'autres données essentielles. Mais Rich Barton, PDG de Zillow, précise bien que le but de son entreprise n'est pas de mettre en relation clients et agents.
 
Le site Redfin.com prend, lui, une autre direction. Il se substitue à l'agent immobilier. Pourquoi choisir d'acheter en ligne plutôt que d'avoir un contact "humain" avec l'agent ? Parce que, à qualité équivalente, le service est moins cher !
 
Le site est disponible pour la ville de Seattle. Elle permet, en survolant la ville à l'aide d'un curseur de zoomer sur des quartiers et de voir, signalés par un point rouge, les résidences qui sont en vente. Cela permet de visualiser un quartier, les résidences qui y sont disponibles, de visiter virtuellement celles qui intéressent le consommateurs leurs prix... et d'acheter l'appartement choisi... en ligne !
 

Survolez les quartiers qui vous intéressent et un point rouge vous indique les maisons en vente !(cliquez pour agrandir)
 
Cependant, Redfin prend une commission de 1 % alors que les agents immobiliers traditionnels prennent 3 %. Sur chaque annonce, le site vous indique les économies potentiellement réalisées en achetant en ligne. La somme épargnée peut permettre de faire monter les enchères !
 
L'immobilier en ligne a un avenir. Les résultats du sondage de la National Association of Realtors sont à cet égard probants. 77 % des propriétaires ont utilisé Internet pour acheter. 24 % des gens qui ont acheté en 2005 disent avoir entendu parler de leur appartement sur Internet. Reste donc à savoir quel sera le modèle choisi par les consommateurs... Le contact avec l'agent immobilier traditionnel sera-t-il supplanté par un site Internet dont la formule magique sera visites virtuelles + survols à la Google Earth + enchères à la eBay ?
 
(Atelier groupe BNP Paribas - 08/02/2006)