Un dictionnaire en ligne gratuit et offrant la traduction de millions de termes en 200 langues et dialectes ! C'est l'œuvre du chilien Rodrigo Vergara. Arrivé en Italie en 1974 après avoir fui la ...

Un dictionnaire en ligne gratuit et offrant la traduction de millions de termes en 200 langues et dialectes ! C’est l’œuvre du chilien Rodrigo Vergara. Arrivé en Italie en 1974 après avoir fui la dictature d’Augusto Pinochet, à laquelle il s’opposait en tant que membre du Mouvement de la Gauche Révolutionnaire (MIR), il est à la tête depuis 1979 de la société Logos Group, basée à Modène.

Inscrite aujourd’hui au top ten des entreprises de traduction dans le monde, Logos Group réalise un chiffre d’affaires de 30 millions d’euros et emploie 3.000 salariés dans le monde, chargés de concevoir et de mettre à jour le dictionnaire en ligne. La base de données à l’origine de ce gigantesque dictionnaire est créée en 1988, sur la base de dix langues. Avec l’arrivée de l’Internet, et les possibilités de collaboration que le réseau permet, la base s’enrichit et permet de livrer un dictionnaire gratuit, accessible à tous et œuvre de tous.

Depuis le site www.logos.net, la saisie du terme français « tortue » (l’animal emblématique de la société Logos Group) permet sa traduction en plus de 60 langues : de l’anglais au russe en passant par le basque, le breton, l’esperanto, le galicien, le guarani, le génois, l’ourdou, etc. Le dictionnaire ne se contente pas de la traduction, il propose également une illustration, et un fichier audio pour écouter la prononciation du terme recherché.

L’utilisateur qui connaît la traduction du mot « tortue » en inuit est aussi invité à partager cette connaissance, en ajoutant sa traduction à la base de données. Rodrigo Vergara a trouvé un autre moyen de s’assurer de l’exactitude des traductions, et d’enrichir toujours sa base de nouvelles langues et de nouveaux termes : il invite régulièrement à Modène les représentants de communautés africaines, asiatiques ou amérindiennes pour les faire collaborer à la création du dictionnaire et ainsi refléter au travers des mots la diversité culturelle mondiale.

Des outils complémentaires sont également mis gratuitement à la disposition des internautes : l’édition de tables de conjugaison dans toutes les langues, un générateur d’anagrammes, un dictionnaire pour enfants et un service spécial destiné aux cruciverbistes bloqués sur une grille.

( Atelier groupe BNP Paribas – 08/12/2003)