Des chercheurs indiens ont développé un kit baptisé CareMother permettant aux femmes enceintes de surveiller leurs fonctions vitales pour faciliter le travail des personnels de santé trop peu nombreux.

En Inde, CareMother assure le suivi de la femme enceinte en ligne et via des capteurs

L'état alarmant des femmes enceintes en Inde a poussé 5 jeunes chercheurs indiens a développer un kit contenant une batterie de tests concernant la santé de la mère et de l'enfant dont les résultats peuvent être partagés en ligne par le biais d'une application. Ce kit vendu à un prix très bas devrait permettre de réduire la courbe de mortalité, particulièrement fortes dans les zones rurales pauvres en médecins, et ce, en améliorant nettement le suivi de grossesse et en tentant de désenclaver les zones les plus désertées par les médecins via un suivi régulier en ligne.

Un kit destiné aux plus démunis

Le CareMother est un kit de 3kgs, contenant des capteurs digitaux permettant de tester la pression sanguine, les niveaux de sucre et de protéines et la composition des urines. "Avec ce kit, toutes les grossesses peuvent être surveillées sur le portail en ligne par des médecins assis à leurs bureaux. Le médecin peut envoyer un SMS d'alerte en cas d'anomalies grâce à l'application mobile." explique Shantanu Pathak, un des jeunes développeurs. La réelle prouesse technologique tient plus spécifiquement au prix de vente du kit, 100 roupies, soit un peu moins d'un 1,20€ qui devrait permettre une véritable pénétration auprès des populations rurales les plus pauvres. Grâce à l'utilisation des matériaux légers et fiables, et à une capacité d'automonie d'un mois lorsque le kit est chargé, l'équipe indienne a obtenu un produit facile d'utilisation pour médecins comme patients. Si CareMother n'est pas encore entré sur le marché, des négociations sont en cours pour la fabrication en masse et le Professeur Torat de l'ICT, qui a supervisé l'équipe, rassure "Si tout se passe bien, le kit devrait être prêt à la vente pour la fin de l'année".

Une situation intenable pour les mères indiennes

Ce kit répond à un manque sérieux d'infrastructure et de culture médicale en Inde rurale. Avec seulement 2 médecins pour 2000 habitants, certaines zones sont particulièrement pauvres en personnel. Le suivi de grossesse s'en fait ressentir d'autant, 37% seulement des femmes indiennes étant à même de suivre les quatres visites prénatales. De même le manque d'infrastructures, aussi bien médicales que de transport, force plus de 60% des femmes à accoucher à leur domicile. Un récent rapport des Nations Unies plaçait en conséquence la mortalité des femmes enceintes en Inde au niveau des pays d'Afrique sub-saharienne, avec environ un décès toutes les 10 minutes.

 
Rédigé par Quentin Capelle
Journaliste