En temps de crise, les petites et moyennes entreprises réduisent leurs dépenses. Et s'intéressent du coup aux solutions en mode SaaS.

En Inde, le marché des applications hébergées connaît une croissance importante. C'est en tout cas ce qui ressort du rapport de Access Markets Internatinal Partners (AMI). Selon sa dernière étude, le nombre des petites et moyennes entreprises ayant adopté des solutions en mode SaaS a augmenté de près de 10 % en un an. Le cabinet explique un tel engouement par la situation économique difficile. Ce qui oblige les PME, traditionnellement soucieuses des prix, à réduire leurs investissements dans les infrastructures informatiques.
Une solution peu coûteuse
AMI souligne que les solutions décentralisées disposent d'un avantage concurrentiel important. D'un côté, elles ne requièrent pas de paiement à l'avance. Et de l'autre, il n'est pas nécessaire de dépenser du temps et de l'argent pour les installer et les maintenir. "Aujourdhui, les PME sont nombreuses à choisir le modèle hébergé plutôt que d'acheter un logiciel", explique Sumeeta Mistra, responsable de l'étude. "Dans la situation actuelle, il revient moins cher d'héberger les solutions informatiques chez des tiers que de les gérer soi-même".
Un avantage compétitif important
Parmi les solutions les plus demandées : applications de gestion de la relation client et de la logistique, progiciels de gestion intégrés, solutions de gestion de relations humaines... Celles-ci connaissent une croissance annuelle à deux chiffres. Les dépenses pour des solutions de VoIP devraient, quant à elle, avoir augmenté de 5 % en 2009. Enfin, les applications dans les nuages devront aussi bénéficier d'une popularité grandissante. Selon AMI, l'Inde constituera un marché intéressant pour ce type de solutions.