L'industrie mondiale des semi-conducteurs continue de progresser, depuis l'année dernière ; le cabinet Gartner annonce aujourd'hui que selon ses prévisions, le marché devrait peser 217 milliards...

L’industrie mondiale des semi-conducteurs continue de progresser, depuis l’année dernière ; le cabinet Gartner annonce aujourd’hui que selon ses prévisions, le marché devrait peser 217 milliards en 2004, enregistrant donc une croissance de 22,6 % par rapport à son chiffre d’affaires de 2003.

Selon Richard Gordon, vice-président des recherches au Gartner, « l’étroitesse du marché en 2004 va générer des revenus supplémentaires pour chaque acteur de l’industrie des semi-conducteurs ; si la situation financière des industriels s’améliore, alors leurs investissements devraient augmenter en même temps.

Ceci dit, le Gartner annonce que ses estimations sont délibérément prudentes. Même si la plupart des fournisseurs de semi-conducteurs connaissent une croissance importante, il reste quelques doutes quant à la demande de semi-conducteurs : les particuliers vont-ils continuer à acheter des appareils électroniques ? Les entreprises vont-elles perdre un peu leur frilosité face à l’investissement en informatique ? Un certain nombre d’impondérables empêchent d’émettre des prévisions assurées.

Ces deux dernières années, ce sont les dépenses des consommateurs en faveur des téléphones portables numériques et en biens électroniques numériques qui ont tiré la demande de semi-conducteurs. Plus récemment, une demande supplémentaire est née du début d’un cycle de régénération des parcs informatiques, surtout au sein des entreprise. Aujourd’hui, alors que la reconstruction économique semble prendre place, l’on s’attend à ce que la demande en semi-conducteurs augmente considérablement, notamment sur le segment des appareils sans fil.

(Atelier groupe BNP Paribas –27/02/2004)