Infogrames Entertainment développe une stratégie visant à posséder des moyens de production locaux et un réseau de distribution de références sur le territoire Nord-Américain. Dans ce cadre, Infog...

Infogrames Entertainment développe une stratégie visant à posséder des moyens de production locaux et un réseau de distribution de références sur le territoire Nord-Américain. Dans ce cadre, Infogrames a pris le contrôle en novembre 1999 de GT Interactive Corp (GTIS). Cette acquisition lui a permis de disposer d'un réseau de distribution performant permettant un accès au marché américain, pour les produits du groupe ainsi que d'un catalogue de titres à fort potentiel, comme Driver, dont le numéro 2, très attendu du public, sortira en octobre prochain. Pour son exercice avril 1999-mars 2000, GTIS a réalisé un chiffre d'affaires de 375,6 millions de dollars et un résultat négatif de 320,7 millions de dollars. GTIS est consolidé dans les comptes d'Infogrames depuis le 1er décembre 1999. Sa contribution aux résultats semestriels d'Infogrames s'élève à un chiffre d'affaires de 57 millions de dollars et un résultat net positif de 1,5 million de dollars. Pour le trimestre janvier-mars 2000, la contribution de GTIS au groupe s'élève à 61,1 millions de dollars de chiffres d'affaires et de 4 millions de dollars de résultat net négatif, en ligne avec les prévisions. La contribution de GTIS au résultat du groupe sur le trimestre avril-juin 2000 devrait rester négative. Dès la prise de contrôle de GTIS, Bruno Bonnell a été nommé CEO et a pris la tête d'une nouvelle équipe de managers américains expérimentés. D'importantes mesures ont été prises afin de rétablir la rentabilité de l'entreprise dès l'exercice juillet 2000-juin 2001 : réduction significative de l'activité de distribution des labels tiers au profit de l'activité publishing, externalisation des opérations de stockage et de logistique, fermeture des opérations européennes redondantes avec celles d'Infogrames Europe, développement d'un nouvel outil de contrôle des ventes, mise en place des techniques d'optimisation de production d'Infogrames et déploiement d'une stratégie multi-format des franchises du catalogue GTIS. Les effectifs ont été réduits de 550 personnes. Ces mesures ont déjà permis de ramener le résultat d'exploitation de GTIS au premier trimestre 2000 à 6,6 millions de dollars, contre 54,8 millions de dollars au premier trimestre 1999. Le 6 avril dernier, GTIS a été renommée Infogrames Inc. Dernière étape de cette restructuration : achèvement de la fusion de l'ensemble des filiales américaines du groupe au cours de l'été 2000. (Christine Weissrock - Atelier BNP Paribas - 30/06/2000)