En présentant hier ses résultats annuels en forte progression pour l’exercice 1977-1998, Bruno Bonnell, le président d’Infogrames a indiqué avec enthousiasme “en pesant plus de 250 millions de dolla...

En présentant hier ses résultats annuels en forte progression pour l’exercice 1977-1998, Bruno Bonnell, le président d’Infogrames a indiqué avec enthousiasme “en pesant plus de 250 millions de dollars, nous parlons déjà d’égal à égal avec de nombreuses sociétés américaines du secteur. Dans cinq ans, nous passerons le cap du milliard de dollars de chiffre d’affaires”. En réalisant pour l’exercice achevé fin juin un chiffre d’affaires de 1,466 milliards de F, en hausse de 120 % par rapport au précédent exercice (663 millions de F), Infogrames est ainsi devenu le leader européen du logiciel de loisirs interactifs. L’avenir d’Infogrames, classé au 10è rang mondial du secteur, passe, selon Bruno Bonnell, par les Etats-Unis “avec une trésorerie de 800 millions de F” pour y faire éventuellement son marché. Alors que le géant américain Electronic Arts vient de racheter coup sur coup Westwwod Entertainment et Maxis, deux sociétés intéressant Infogrames, son directeur général, Thomas Schmider laisse entendre que le groupe pouvait compter sur ses propres forces outre-atlantique “Infogrames réalise déjà 50 millions de dollars de chiffre d’affaires et nous avons appris à maîtriser la croissance interne”. Multiplier l’activité d’Infogrames par quatre d’ici à 2003 est loin d’être impossible puisque “le jeu vidéo sera l’entertainment du XXIè siècle” assure Bruno Bonnell “il s’est déjà vendu 50 millions de consoles PlayStation dans le monde pour un marché estimé à 18 milliards de dollars”. Bruno Bonnell mise pour l’exercice en cours sur une croissance de 30 %. (Les Echos - Le Figaro - La Tribune - 09/10/1998)