Full Index Network, issue d’un partenariat entre la SSII Infoxia et la société Up & Up, fondée par le groupe de la Caisse des Dépôts et le cabinet d’audit KPMG, a été créée le 1er janvier 2001. Sa v...

Full Index Network, issue d’un partenariat entre la SSII Infoxia et la société Up & Up, fondée par le groupe de la Caisse des Dépôts et le cabinet d’audit KPMG, a été créée le 1er janvier 2001. Sa vocation: proposer un produit innovant et une prestation d’accompagnement de qualité. Elle a conçu un logiciel de gestion de bases de données développé spécifiquement pour répondre aux besoins du marketing opérationnel. Baptisé FIMA (Full Index Marketing Applications), ce logiciel permet aux services marketing d’exploiter leurs données élémentaires quasiment en temps réel, améliorant ainsi la compétitivité de leur entreprise et augmentant leur réactivité. Il s’agit d’un véritable système de gestion de bases de données marketing temps réel. Ce produit s’adresse en priorité aux structures gérant des méga bases de données comme les vépécistes, les compagnies aériennes, les constructeurs automobiles … Par ailleurs, toutes les sociétés générant plusieurs centaines de milliers de visites par mois sur leur site vont pouvoir s’équiper et améliorer leur réactivité: libraires et journaux en ligne, fournisseurs d’accès, banques en lignes, courtiers … Conçu pour être utilisé par des non informaticiens, ce logiciel peut exploiter les données venant de tous les formats du marché. Full Index Network table sur un chiffre d’affaires en 2001 de 10 millions de F. La société développe un réseau de partenaires avec des VAR, des OEM et des SSII. Son objectif: se rapprocher d’une dizaine de partenaires la première année. Full Index Network, en attendant que son réseau de distribution soit constitué, va commercialiser son produit FIMA via la vente directe. La société compte réaliser la première année 60 à 70 % de ses ventes en vente directe et 30 à 40 % en vente indirecte. Full Index Network compte s’implanter non seulement en France, mais aussi en Europe (Allemagne, Angleterre, Belgique, Espagne, Luxembourg et Suisse) et aux Etats-Unis. Dès la première année, un système de filiales sera adoptée. Son objectif est de s’implanter avant la fin 2001 en Angleterre et aux Etats-Unis. (Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 3/04/2001)