Silicon Sentier lance un accélérateur de start-up innovantes au Palais Brongniart. Le but? Proposer un modèle pertinent pour favoriser un état d'esprit d'ouverture et de création technologique.

Pour innover, Le Camping mise sur l’accompagnement et le communautaire

Pour développer la culture de l’innovation, il est nécessaire d’accompagner les entrepreneurs en les amenant à tester très vite la validité des solutions qu’ils développent. Puis en les amenant à s’inscrire dans une communauté. C’est cette vision que défend Silicon Sentier en lançant "le camping", un accélérateur de start-up innovantes installé au Palais Brongniart, à Paris. "L’idée est de parvenir à une certaine spontanéité, une simplicité, pour amener les équipes associées au projet à tester, réaliser, concevoir, de façon très pragmatique", explique à L’Atelier Alice Zagury, responsable du projet. Pendant six mois, dix équipes seront ainsi accompagnées par quarante "mentors", pour suivre un programme visant à donner corps à leurs projets respectifs.

Trois mois pour se développer, trois mois pour s’imposer

"Les trois premiers mois consistent à effectuer des prototypes, en étant dans le concret. Une fois cette étape franchie, il est question de stratégies de développement. Mais il faut commencer par s’ancrer dans le réel", développe la responsable. Dans la deuxième partie du programme, l’objectif est de miser sur le communautaire. "Cela est essentiel. Il faut amener les différents acteurs à être interconnectés et agiles. Les mentors viennent délivrer une expertise, mais surtout encourager et inspirer les équipes", précise-t-elle. Avant d’ajouter que ce qui est fondamental, c’est l’émulation par le groupe. Comme pour toute communauté, celui qui bénéficie du camping doit savoir rendre ensuite ce qu’on lui a donné, en devenant mentor à son tour par exemple.

Accélérateur d’innovation

Cela afin de créer un environnement propice à l'innovation. "Le modèle de l’accélérateur se prête bien à cela : ce n’est pas un incubateur. Il s’agit bien de créer un environnement fertile au développement des start-up, mais il n’y a pas cette logique de prestation de service", insiste Alice Zagury. De fait : l’inscription au Camping est gratuite. Les candidatures sont ouvertes du 27 octobre au 28 novembre 2010, sur le site "lecamping.org". "Sur la plate-forme, nous recueillons les projets. Il faut que ceux-ci soient axés sur l’idée et les équipes, plus que sur l’origine des entrepreneurs, par exemple, qui importe peu. L’état d’esprit compte davantage", conclut la chef de projet.