Le secteur de la réassurance en ligne connaît une nouvelle concentration. Inreon vient de s’allier avec reway, filiale de l’allemand Gothaer Re. Objectif de cette fusion: développer le parc d’utilis...

Le secteur de la réassurance en ligne connaît une nouvelle concentration. Inreon vient de s’allier avec reway, filiale de l’allemand Gothaer Re. Objectif de cette fusion: développer le parc d’utilisateurs d’inreon et positionner la société au premier rang des plates-formes électroniques de réassurance. L’accord prévoit l’entrée de Gothaer Ré dans le capital d’inreon. Cette opération intervient six mois après l’acquisition par inreon de Risk Transfert Exchange, la bourse électronique américaine. La fusion avec reway confirme le position d’inreon comme acteur majeur du placement en ligne de contrats de réassurance. Rainer Breeck, directeur exécutif de reway, va collaborer avec inreon pour assurer l’intégration de la plate-forme reway dans de bonnes conditions. Créée il y a un an, Reway est une plate-forme d’enchères conçue pour accélérer les pratiques du marché, réduire le cout des transactions et renforcer la transparence. Le service est proposé en cinq langues. Inreon, créée en décembre 2000 par Munich Re et Swiss Re, en coopération avec Internet Capital Group et le cabinet de conseil en management Accenture, propose aux assureurs une plate-forme d’échange en ligne de capacité / produits de réassurance. Utilisant les techniques classiques des bourses d’échange (demande et soumission de tarifs), inreon permet aux compagnies d’assurance (les acheteurs) de répartir le risque entre plusieurs réassureurs (les vendeurs). Treize courtiers en réassurance et plus de 40 compagnies d’assurance de dix pays réalisent actuellement des transactions sur la plate-forme inreon. Plus de 130 risques y ont déjà été déposés. (Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 21/12/2001)