Difficile d'entrevoir tout le champ des applications de la surveillance à la mode Big Brother. La dernière en date est particulièrement surprenante : il s'agit de contrôler le contenu des...

Difficile d'entrevoir tout le champ des applications de la surveillance à la mode Big Brother. La dernière en date est particulièrement surprenante : il s'agit de contrôler le contenu des poubelles. A Croydon, dans le sud de Londres, les autorités ont décidé de fournir aux habitants de nouvelles poubelles à roulettes, équipées de puces.

La mission de celles-ci ? Espionner, littéralement, le contenu des poubelles, et déterminer si les citoyens trient correctement leurs déchets. A défaut, ils recevront la visite d'un conseiller qui les informera sur la conduite à tenir pour que le recyclage se fasse au mieux.

Si les écologistes ont pour la plupart été séduits par la mesure, celle-ci n'en a pas moins divisé - une fois de plus - les partis des travaillistes et des conservateurs. Pour ces derniers, la puce n'est ni plus ni moins qu'un espion, digne des pratiques du KGB ou de la Stasi (sic).

En sus de cette violation de la vie privée, les conservateurs ont pointé du doigt un risque que les données que contient la puce ne soient interceptées par des pirates informatiques, qui pourraient déterminer en fonction des déchets contenus dans une poubelle si ses propriétaires sont présents ou non... et si leur maison est occupée ou non.

Pour les travaillistes, les conservateurs vont trop loin. Ils affirment qu'avant le recyclage, la principale fonctionnalité de la "puce-poubelle", s'il est permis de l'appeler ainsi, sera de vérifier si toutes les poubelles ont bien été vidées par les éboueurs...

Questions : A quand la brosse à dents intelligente rendue obligatoire par les autorités sanitaires ? Le réveil-matin qui vérifie que vous ne vous êtes pas levés trop tard samedi matin ? La puce qui contrôle votre consommation d'eau et vous dénonce au voisinage si celle-ci est trop élevée ?

(Atelier groupe BNP Paribas - 16/02/2005)