Intel a publié hier des résultats conformes aux attentes. Une forte demande sur ses gammes de microprocesseurs lui a permis d'enregistrer une hausse de son bénéfice pour le troisième trimestre...

Intel a publié hier des résultats conformes aux attentes. Une forte demande sur ses gammes de microprocesseurs lui a permis d'enregistrer une hausse de son bénéfice pour le troisième trimestre 2005 à 1,995 milliard de dollars contre 1,91 au troisième trimestre 2004. Ce résultat est en hausse de 4,6 % sur un an. Le résultat est ponctionné à hauteur de 140 millions de dollars par une charge exceptionnelle liée au règlement d'un litige juridique avec la société MicroUnity.

Le leader mondial dans la fabrication des semi-conducteurs enregistre un chiffre d'affaires de 9,96 milliards de dollars contre 8,47 milliards l'année dernière, soit une hausse de 18 %. La demande a été très soutenue et si Intel avait eu de plus grosses capacités de production, il aurait pu enregistré une hausse encore plus importantes de son chiffre d'affaires.

Le résultat est donc en hausse et conforme aux prévisions. En septembre, l'entreprise avait resserré la fourchette de prévisions de son chiffre d'affaires, en gardant la même valeur centrale : 9,9 milliards de dollars. "Au troisième trimestre, nous avons atteint des records historiques dans le chiffre d'affaires du groupe et dans nos ventes unitaires dans toutes nos principales gammes de produit", commente Paul Otellini, directeur général de la firme.

La répartition des ventes du groupe est largement dominée par la région Asie Pacifique qui en représente 52 %. L'Europe arrive en deuxième positon avec 19 % des ventes totales, suivie du continent américain avec 19 %.

Pour le quatrième trimestre (en cours), Intel annonce une fourchette de chiffre d'affaires comprise entre 10,2 et 10,8 milliards de dollars. Ces chiffres sont légèrement inférieurs aux attentes du marché. La valeur a enregistré la déception des investisseurs sur son cours de bourse avec une baisse de 3,5 % à 22,90 dollars.

(Atelier groupe BNP Paribas- 19/10/2005)