Le groupe américain Intel vient d'annoncer la disponibilité de son premier produit WiMAX : la puce dont il est question a déjà reçu les convoitises de plusieurs fournisseurs d'accès qui selon...

Le groupe américain Intel vient d'annoncer la disponibilité de son premier produit WiMAX : la puce dont il est question a déjà reçu les convoitises de plusieurs fournisseurs d'accès qui selon Intel souhaitent entamer des tests commerciaux d'ici à la fin de l'année. Il s'agirait notamment de Qwest, d'AT&T, d'Altitude Telecom en France, de British Telecom, Brasil Telecom, etc.
Le WiMAX, acronyme de « Worldwide Interoperability for Microwave Access », est une technologie sans fil qui permet de bénéficier d'une connectivité à haut débit sur une portée théorique d'une cinquantaine de kilomètres. Ses premiers déploiements permettront à des zones isolées, non desservies par le DSL ou le câble ou ne pouvant pas tirer profit d'une connexion sans fil, de disposer d'un accès Internet large bande.
Dans un communiqué, le responsable de la division haut débit sans fil chez Intel, Scott Richardson, va plus loin : "En tant que solution d'accès à l'Internet haut débit basée sur les standards, le WiMAX est une technologie qui va permettre l'expansion de l'Internet du futur : le prochain milliard d'internautes va pouvoir se connecter".
Baptisée Rosedale, et présentée pour la première fois en septembre 2004, la puce d'Intel supporte le standard 802.16-2004MAC et OFDM PHY. Elle intègre un process de sécurité et une interface de contrôle TDM qui permet la mise en œuvre d'applications telles que le streaming voix et données sur Internet large bande.
(Atelier groupe BNP Paribas - 19/04/2005)