Le numéro un des semi-conducteurs ne tient pas particulièrement à ce que l'on sache quelle est actuellement sa part de marché dans le domaine des puces pour téléphones mobiles. Si elle parvient à...

Le numéro un des semi-conducteurs ne tient pas particulièrement à ce que l'on sache quelle est actuellement sa part de marché dans le domaine des puces pour téléphones mobiles. Si elle parvient à atteindre les objectifs qu'elle s'est fixée, la firme Intel devrait par la suite communiquer plus largement sur le sujet.

Objectif : 10 %, si ce n'est plus. " Nous voulons porter notre part de marché à un niveau à deux chiffres", a déclaré Craig Barrett, président du conseil d'administration d'Intel en marge du Sommet mondial sur la société de l'information organisé à Tunis, cité par Reuters. "J'espère atteindre cet objectif dans les quelques années qui viennent", a-t-il ajouté.

Une première avancée a été obtenue grâce aux accords signés avec RIM (Research In Motion), qui a lancé il y a un mois sa nouvelle gamme de combinés Blackberry équipés de processeurs Intel .

D'autre part, Intel a fait savoir dans un communiqué qu'un fond de 50 millions de dollars avait été mis sur pied pour investir dans des sociétés innovantes en Turquie et au Moyen-Orient. L'objectif est d'aider les entreprises dont l'essor pourrait profiter à ces régions où les nouvelles technologies émergent. Elles-mêmes pourront ensuite profiter à Intel...

(Atelier groupe BNP Paribas - 16/11/05)