Opérateur de services de télécommunications, leader français des cartes téléphoniques prépayées, le Groupe Intercall a réalisé en 1999 un chiffre d'affaires consolidé de 370,2 millions de F, en haus...

Opérateur de services de télécommunications, leader français des cartes téléphoniques prépayées, le Groupe Intercall a réalisé en 1999 un chiffre d'affaires consolidé de 370,2 millions de F, en hausse de 67 % par rapport à 1998 (221,5 millions de F). Intercall SA a réalisé un chiffre d'affaires de 322,8 millions de F, en progression de 47 % par rapport à 1998, dont un chiffre d'affaires télécom (ventes de cartes téléphoniques prépayées) de 287,5 millions de F, contre 158,1 millions de F fin 1998 (+ 82 %). Intercall a vendu en 1999 plus de 13 millions de cartes, soit une part de marché d'environ 40 %. Intercall Italie, créée en 1998, a réalisé un chiffre d'affaires de 40 millions de F, contre 1,4 million de F en 1998. Intercall Espagne, crée en mai 1999, a commercialisé 170 00 cartes téléphoniques prépayées au cours du dernier trimestre 1999 pour un chiffre d'affaires de 1,5 million de F. Les comptes consolidés intègrent les comptes de Saftel Com, opérateur privé de cabines téléphoniques disposant d'un parc de 1 200 cabines, racheté en septembre 1999, avec effet rétroactif au 1er juillet 1999. Au cours de ces six mois d'activité, la société a réalisé un chiffre d'affaires de 6,8 millions de F. La perte d'exploitation consolidée s'élève à 29,1 millions de F, intégrant les pertes d'exploitation des filiales italiennes et espagnoles, liées au démarrage de l'activité. Compte tenu d'un résultat financier de 1,4 million de F et d'un résultat exceptionnel de 0,4 million de F, le résultat net consolidé, part du Groupe, se solde par une perte de 24 millions de F. Le retour à l'équilibre d'exploitation est prévu pour le second semestre 2000. Pour l'année en cours, le groupe va élargir son offre produit vers des comptes identifiés et récurrents. Dès le premier semestre 2000, Intercall, avec une base de 350 000 consommateurs récurrents, entre sur le marché de la téléphonie mobile et résidendiel fixe avec une constance : une offre de services de télécommunication prépayés et multi-usages. D'ici la fin de l'année 2000, il sera de plus possible de recharger son compte de télécommunication par Internet. Par ailleurs, Intercall vient d'annoncer la création d'une nouvelle filiale en Grèce. D'autres développements sont prévus prochainement dans d'autres pays européens. A l'horizon 2002, Intercall table sur la multiplication par 4,5 de son chiffre d'affaires consolidé réalisé en 1999 et une nouvelle répartition des ventes par réseaux de distribution et par nature de produits. (Christine Weissrock - Atelier Paribas 21/03/2000)