NetValue, leader européen de la mesure d’audience et du comportement sur Internet, a mis en place un observatoire de l’Internet au niveau mondial. Aujourd’hui, la société est présente dans 14 pays e...

NetValue, leader européen de la mesure d’audience et du comportement sur Internet, a mis en place un observatoire de l’Internet au niveau mondial. Aujourd’hui, la société est présente dans 14 pays en Europe, en Amérique et très récemment en Asie. Selon une première étude réalisée par NetValue dans le Sud-Est asiatique, l’Asie s’impose comme un acteur majeur de l’Internet mondial. 53 % des foyers sont connectés à Singapour, soit plus que les Etats-Unis (50 %), 40 % à Taiwan, 36 % à Hong Kong, soit plus qu’en Grande-Bretagne (31 %), en Allemagne 25 %) ou en France (17 %). Singapour est le pays le plus connecté avec 46 % d’internautes, suivi de près par la Corée (42 %), Taiwan (36,4 %), Hong Kong (29,2 %), et la Chine (Pékin, Guangzhou et Shangaï 23 %). Le domicile, comme en Europe ou aux Etats-Unis, demeure en Asie (exception faite de la Corée) le lieu privilégié de connexion, suivi du lieu de travail. En revanche, 43 % des Coréens se connectent depuis un cybercafé, contre 2 % seulement à Singapour. Les internautes européens ou américains se connectent peu dans les cybercafés, à part l’Allemagne ou 5,6 % des internautes s’y connectent. 1 % seulement des internautes américains, 2,1 % des anglais et 2,7 % des français se connectent depuis un cybercafé. Les utilisateurs les plus assidus en Asie, comme en Europe ou aux Etats-Unis, sont aussi les plus anciens: 63 % des «gros utilisateurs» se connectent depuis 2 ans et plus à Singapour, 53 % à Taiwan, 49,6 % à Hong Kong et 31 % en Chine. Les «gros utilisateurs» sont essentiellement des hommes, étudiants, ayant moins de 35 ans et utilisant Internet depuis 2 ans et plus. Les femmes au foyer, âgées de plus de 35 ans, sont les utilisatrices les moins actives. La Corée se distingue là aussi. En effet, 41 % des utilisateurs les plus actifs surfent depuis moins de 6 mois. (Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 15/09/2000)