Si Google domine, ce sont ensuite les sites nationaux qui ont la faveur des utilisateurs, tant en termes de réseaux sociaux, que d'encyclopédie ou de services en ligne.

Les internautes polonais fidèles aux sites locaux

En Pologne, sans surprise, c'est Google et les sites qui lui appartiennent qui se hissent aux premières marches du podium en termes de fréquentation. Mais, souligne ComScore, les internautes se montrent aussi fidèles aux plates-formes locales. Selon le cabinet, 97 % des près de 18 millions d'internautes de plus de quinze ans recensés se sont rendus sur les sites de Google, comme YouTube, au mois d'août 2010. Une audience qui positionne les sites du moteur de recherche à la première place des vingt sites les plus consultés par les internautes polonais.

Les réseaux sociaux polonais devant Facebook

Pour autant, la suite du peloton est principalement occupée par des sites locaux tels que MIH Limited, avec plus de 14 millions de visiteurs uniques. C'est le réseau social Nasza Klasa qui remporte la troisième place, avec 13,8 millions d'individus qui s'y sont rendus sur le mois. Des chiffres représentant près du double des visiteurs de Facebook qui en Pologne ne comptabilise qu'un peu plus de 7,5 millions de visites. Fait similaire pour les plates-formes comme Wikipédia, AOL ou encore Microsoft, délaissées au profit de sites originaires du pays tels que Wirtualna Polska, Agora ou encore Demotywatory.pl.

Premiers dans la recherche d'information en ligne

Une préférence et une fidélisation qui, selon les auteurs de l'étude, "témoignent du potentiel technologique local". Point important, en terme de nombre de recherches en ligne, les internautes polonais prennent la première place. Et ce, devant l'ensemble des pays européens. En effet, au cours du mois d'août, ils étaient plus de 40 milliards d'Européens à effectuer des recherches pour une moyenne de 116 requêtes par internaute. Tandis que la Pologne en enregistrait plus de 155.