Aux Etats-Unis, le recrutement en ligne connaît une forte croissance. Selon différentes études relayées par l'Atelier de Paribas, 37 % des entreprises américaines recrutaient déjà sur Internet en ...

Aux Etats-Unis, le recrutement en ligne connaît une forte croissance. Selon différentes études relayées par l'Atelier de Paribas, 37 % des entreprises américaines recrutaient déjà sur Internet en 1996, 96 % le feront dans deux ans. Selon un sondage réalisé en février en France, lors d'une rencontre de l'Atelier de Paribas consacré au recrutement, 75 % des recruteurs ont une boîte aux lettres électronique, 50 % possèdent un site Internet. Cet essor profite directement aux chercheurs d'emploi. Les internautes peuvent non seulement rechercher un emploi, mais aussi gérer leur carrière. Grâce à Internet, chaque employé peut se tenir à l'affût de nouvelles opportunités. Le recrutement par Internet permet aux entreprises de réduire considérablement les coûts. Selon Computerworld, le coût d'une offre d'emploi sur Internet s'élève à 377 dollars, contre 3 295 dollars par le biais de la presse. Il leur permet également de recruter rapidement (deux semaines en moyenne, contre 53 jours), de choisir les bons profils et de toucher les chercheurs d'emploi passifs. L'industrie du recrutement est désormais l'un des secteurs les plus dynamiques et les plus innovants du marché Internet. Selon une étude réalisée par Interbiznet en 1999, le recrutement aux Etats-Unis, c'est déjà : 11 000 sites spécialisés, 2 500 sites payants, 450 millions de dollars de revenus en 1998, 1 milliard attendu pour 1999, plus de 28 millions d'offres d'emploi dont 17,6 millions dans les newsgroups, 9,3 millions dans les sites spécialisés, 1,7 million sur les sites des entreprises. (Le Monde Informatique - 30/04/1999)