Selon une enquête réalisée par Ipsos pour le magazine New Biz, 47 % des parents d’enfants scolarisés dans le primaire ou le secondaire estiment que leurs enfants utilisent Internet dans le cadre sco...

Selon une enquête réalisée par Ipsos pour le magazine New Biz, 47 % des parents d’enfants scolarisés dans le primaire ou le secondaire estiment que leurs enfants utilisent Internet dans le cadre scolaire, dont 4 % « très souvent », 19 % « souvent » et 24 % « rarement ». 68 % des enseignants du primaire ou du secondaire jugent que les enfants utilisent Internet dans le cadre scolaire, dont 10 % « très souvent », 22 % « souvent » et 36 % « rarement ». 46 % des parents d’élèves pensent que leurs enfants n’utilisent pas Internet à l’école, dont 17 % « jamais » et 29 % « n’y ont pas accès ». 76 % des parents et 56 % des enseignants pensent qu’Internet peut faciliter certains apprentissages comme la lecture, l’écriture ou encore les langues étrangères. 72 % des parents d’élèves et 78 % des enseignants estiment que la maîtrise d’Internet peut redonner confiance à des enfants ou à des jeunes en échec scolaire. 63 % des parents et 65 % des enseignants jugent qu’il n’est pas bon pour les enfants de passer leurs moments de détente devant un écran d’ordinateur. 56 % des parents et 59 % des enseignants pensent qu’Internet rend le système éducatif encore plus inégalitaire. Ils sont respectivement 42 % et 32 % à penser qu’Internet est une activité individualiste, n’encourageant pas l’ouverture vers les autres, alors que 53 % des parents et 62 % des enseignants ne partagent pas ce point de vue. 51 % des parents et 50 % des enseignants jugent « tout à fait » ou « assez » prioritaire. la formation des enfants et des jeunes à l’utilisation d’Internet dans le cadre scolaire, par rapport aux apprentissages traditionnels de l’école. 52 % des parents et 44 % des enseignants pensent que l’introduction d’Internet à l’école va « tout à fait » et « plutôt » remettre en cause les méthodes pédagogiques d’enseignement dans les trois prochaines années. 44 % des parents et 50 % des enseignants sont d’un avis contraire. Enfin, 56 % des parents et 51 % des enseignants citent en priorité le budget de l’établissement comme obstacle principal à une utilisation plus massive de l’Internet à l’école. La formation des enseignants vient ensuite pour 29 % des parents et 27 % des enseignants, loin devant les problèmes de maintenance et de suivi du matériel (respectivement 9 % et 17 %). (Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 5/11/2001)