Ipsos-Médiangles a réalisé une enquête en ligne auprès de 30 000 internautes environ permettant de distinguer les internautes selon la hiérarchie des fonctions qu’ils en attendent, les applications ...

Ipsos-Médiangles a réalisé une enquête en ligne auprès de 30 000 internautes environ permettant de distinguer les internautes selon la hiérarchie des fonctions qu’ils en attendent, les applications réellement utilisées, les attitudes vis-à-vis du paiement en ligne, de la publicité. Cinq Cybertypes ont ainsi été définis: les «Basics» (33 % des internautes), les «Companions (22 %), les «Sweet Homes» (21 %), les «Experts (13 %) et les «Traders» (11 %). La catégorie des Basics regroupe des internautes de tous âges et de toutes conditions. Ils se caractérisent essentiellement par leur peu d’ancienneté sur le web et leur méfiance relative envers le commerce électronique, le jargon Internet, la pub en ligne. Pour le basic, Internet est plus «utile» que «passionnant». De plus, le basic déteste perdre son temps sur le web. Il privilégie les moteurs de recherche et les sites d’annonces d’emplois, de cinéma et de musique. Les spécificités techniques du matériel qu’ils utilisent ne les intéressent pas. Parmi les sites les plus en affinités avec leurs besoins figurent Webencyclo, Apec, Kompass, Yahoo, Sncf, Pagesjaunes, Voilà, Lemonde, Degrifttour. On trouve davantage de femmes dans ce groupe, de cadres supérieurs, de retraités ou d’étudiants. Ils disposent de revenus soit inférieurs à 5 000 F ou supérieurs à 30 000 F. En général, le basic n’est pas équipé en matériel électronique. Le Companion apprécie le web pour son côté ludique et convivial. Ce sont surtout des hommes, jeunes (entre 15 et 24 ans), souvent étudiants, sur-équipés en consoles de jeux et en lecteurs DVD. 70 % sont connectés à leur domicile et plus de 25 % disposent d’un accès scolaire. Pour 40 % d’entre eux, Internet est d’abord un moyen d’échange. S’ils apprécient de flâner sur le web, ils sont plutôt hostiles au commerce en ligne et à la publicité sur le web. S’il achètent peu en ligne, à l’exception des CD audio, le Companion visite essentiellement des sites de cinéma, de musique, de jeux. Il suit également l’activité sportive et informatique. Il participe à des chats, des forums, utilise des messageries instantanées ou télécharge en MP3. Les Traders, cibles privilégiés des sites de bourse en ligne, sont ceux qui achètent le plus en ligne. Pour eux, Internet est surtout un outil utile. Bien qu’ils visitent surtout les sites de bourse et d’actualité, les Traders apprécient également les sites d’art de vivre en rapport avec par exemple les voyages ou le vin. 83 % d’entre eux sont des hommes. Ils sont légèrement plus âgés que l’internaute moyen (35 ans et plus). Cadre supérieur, commerçant ou retraité, ils disposent de revenus élevés. Ils sont bien équipés en matériel électronique. Ils disposent souvent d’un accès Internet à domicile et sur leur lieu de travail. Internet est perçu comme une source documentaire, plutôt utile que passionnant. Le Trader est légèrement moins patient que les autres internautes. Il apprécie peu de flâner sur le web. Ces internautes visitent surtout des sites d’annonces immobilières et de transactions boursières, ainsi que les sites de marchands de livres, de voyages ou de vins. Ils réalisent quasiment tous des opérations bancaires via le web. Ils sont nombreux à acheter directement par Internet. Les Experts sont les plus anciens utilisateurs d’Internet, souvent des hommes, travaillant dans le secteur informatique. Internet est considéré comme une source documentaire, plutôt passionnant qu’utile. Ils réalisent de nombreuses opérations via Internet. C’est celui qui achète le plus sur Internet, mais aussi celui qui achète le plus en dehors d’Internet à partir d’informations trouvées sur le web. Les Sweet Homes sont internautes depuis peu de temps. Ils se connectent à Internet pour des raisons personnelles. Le foyer et la famille sont leurs principaux centres d’intérêt. Alors que 40 % d’entre eux ne connaissaient pas Internet il y a un an, près de 25 % d’entre eux ont déjà réalisé un achat sur le web. Le Sweet Home trouve Internet plus passionnant qu’utile. Il aime en général flâner sur le web à la recherche de nouveaux sites. Ils apprécient les sites d’annonces, les guides d’achats, les sites à destination des parents, des enfants ou des femmes, les sites de santé, de cuisine ou de décoration. Pour la plupart d’entre eux, Internet est un bon moyen de suivre l’actualité générale. (Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 2/04/2001)