L'opérateur télécom NTT East, le promoteur immobilier Toshoku Misawa Home, et l'association pour la collecte des données sur les tremblements de terre, Real-time Earthquake Information Consortium...

L’opérateur télécom NTT East, le promoteur immobilier Toshoku Misawa Home, et l’association pour la collecte des données sur les tremblements de terre, Real-time Earthquake Information Consortium (REIC), ont commencé le 11 mars dernier, pour une durée de 1 an, une opération pilote de système d’alerte des foyers sur les tremblements de terre. Ce système utilise la fonction de multidiffusion d’IPv6, sur les visiophones de NTT East, Flet’s Phone (VP1000). Les sociétés participantes tentent de prouver la faisabilité technique et l’utilité d’un tel système d’alerte afin de diminuer au maximum les dégâts causés par les tremblements de terre.
Après de longues années de recherche sur ces derniers, les Japonais sont maintenant convaincus qu’il est impossible de prévenir l’arrivée d’une secousse sismique. Ils ont donc changé de point de vue pour la prévention de ce type de désastre naturel, et cherchent maintenant à prévenir les populations situées près du foyer lorsqu’un important séisme est détecté, afin de réduire les dégâts au minimum possible.
 
Ainsi lorsqu’une onde sismique est détectée, il peut exister un décalage entre la vraie vague de tremblement et l’avertissement que l’on peut diffuser. Si la population est alertée, même quelques secondes avant de l’arrivée du tremblement, il est possible de diminuer les dégâts, par exemple les incendies en fermant le gaz. Ce type de système d’alerte n’en est qu’au début de son expérimentation, et ce test a pour but d’en prouver la faisabilité, d’en détecter les défauts, et de faire appel au point de vue des utilisateurs.
Le test se déroulera dans des maisons vendues par Tohoku Misawa Home à Sendai, dans le département de Miyagi (nord de Tokyo). NTT East distribue son visiophone adapté à IPv6, Flet’s Phone, à chaque foyer, en tant que système d’alerte. Lorsqu’un avertissement est reçu sur ce terminal, chaque Flet’s Phone calcule le délai avant que la vague de tremblement n’arrive, ainsi que l’intensité probable du tremblement, en tenant compte de la distance entre la maison et le foyer du séisme. Puis, Flet’s Phone avertis les habitants de la maison avec alarme et voix, en affichant le résultat de son calcul. Cet avertissement est possible grâce à IPv6, en utilisant la fonction de multidiffusion.Pendant l’année de test, les habitants seront alertés dès qu'un tremblement de terre est détecté, et ils participeront aux exercices de sauvetage.
 
Jap'Presse
Partenaire de l'Atelier
 
(Atelier groupe BNP Paribas - 14/04/2006)