Un groupe de chercheurs japonais a réussi à élaborer un robot-ouvrier capable de travailler par tous les temps et sur terrain difficile avec une relative autonomie. Le Japon aurait-il conçu le travailleur de demain...

Un groupe de chercheurs japonais a réussi à élaborer un robot-ouvrier capable de travailler par tous les temps et sur terrain difficile avec une relative autonomie. Le Japon aurait-il conçu le travailleur de demain?
 
Des chercheurs japonais ont récemment présenté un robot-ouvrier d'un nouveau genre: très endurant, ce robot humanoïde, baptisé HRP-3 Promet MK-II, est capable de travailler par tous les temps, donc sous une pluie diluvienne, et sur toutes les terrains, qu'ils soient sablonneux ou en pente.
 
Objectif de ce robot-travailleur très résistant: aider les hommes à accomplir des tâches difficiles, dangereuses et parfois ingrates.
 
Un robot indispensable pour la construction future d'infrastructures
 
Mais le développement de tels robots n'est pas seulement lié à une question de confort: les Japonais redoutent en effet le manque de main d'œuvre qui pourrait se profiler dans les années qui viennent. Le recours à un tel robot-travailleur deviendrait alors indispensable pour les entreprises du bâtiment.
 
"Notre pays vieillit rapidement et il est urgent de concevoir des robots qui puissent remplir des fonctions que seuls les humains sont aujourd'hui à même de réaliser", a souligné le groupe de chercheurs.
 
Un véritable ouvrier en miniature
 
Mesurant 1,60 mètres et pesant 68 kilos, le robot HRP-3 est capable de marcher deux heures de suite et manie avec dextérité le tournevis en adoptant des postures prises par l'être humain.
 
Selon l'AFP, les chercheurs japonais espèrent commencer la commercialisation de ce robot-ouvrier en 2010 et le vendre principalement à des entreprises de construction. Son prix est pour le moment estimé à 15 millions de yens, soit 95 000 euros.
 

(Atelier groupe BNP Paribas – 22/06/2007)