PixTech. Pour permettre à PixTech, créée en 1992, de démarrer la production d'écrans plats "révolutionnaires" dotée de la technologie micro-pointes (FED) sous-traitée à la société Unipac, capable...

PixTech. Pour permettre à PixTech, créée en 1992, de démarrer la production d'écrans plats "révolutionnaires" dotée de la technologie micro-pointes (FED) sous-traitée à la société Unipac, capables de rivaliser avec ceux des sociétés NEC, Sharp ou Sony, le géant japonais Sumitono vient de lui accorder un prêt de 60 millions de F sur trois ans. Cette somme va permettre d'installer sur une ligne initiale de production d'écrans à cristaux liquides, des équipements permettant la production d'écrans FED en grande série. Unipac démarrera mi-1998 la production d'écrans plats, en espérant une production mensuelle de 10 000 écrans. Très intéressé par les applications des écrans plats dans les secteurs de l'automobile et de l'instrumentation médicale, Sumitomo obtient ainsi l'exclusivité de la distribution des écrans technologie PixTech sur le marché japonais. Bénéficiant d'une franchise de 18 mois, la moitié de la somme sera remboursable en quatre paiement égaux tous les six mois à un taux standard du marché dès le démarrage de la commercialisation des écrans plats. Ayant déjà livré plus d'une centaine de clients en petite quantité à partir de l'usine de Montpellier, PixTech vient d'obtenir une commande de 50 000 écrans livrables sur cinq ans à une société américaine d'équipement médical. Sumitomo pourra convertir en actions la seconde moitié du prêt, mais pas avant 18 mois. Le japonais Futaba et l'américain Motorola avec qui PixTech a formé "l'alliance FED", ont investi chacun entre 100 et 150 millions de dollars dans deux usines à Mobara au Japon et à Tempe en Arizona afin de démarrer la production d'écrans plats sous licence PixTech. Des accords bilatéraux de coopération et de licence à partir des brevets sur les écrans plats à micro-pointes mis au point par le Leti (laboratoire du CEA à Grenoble) sont développés par l'Alliance FED. Emloyant 150 personnes dont 120 à Montpellier, PixTech a réalisé l'an passé un chiffre d'affaires sur contrat de 40 millions de F. (Les Echos - 20/11/1997)