Intégrer un manuel de jeu comme Civilizations à un programme informatique puis plonger ce dernier dans une partie de ce même jeu permet de donner un contexte aux phrases de l'ouvrage.

Quand le jeu affine la compréhension du langage naturel

Les ordinateurs éprouvent encore des difficultés à appréhender le langage humain, à le considérer comme plus qu’un simple code binaire. Pour résoudre cette problématique, des chercheurs du MIT travaillent sur un programme informatique permettant à une machine de comprendre le langage naturel quand il est formulé de manière écrite. Et selon eux, l'un des moyens d'entraîner un ordinateur dans ce sens est de passer par le jeu : ils ont du coup fait jouer un programme au jeu de stratégie Civilizations, dans lequel les joueurs doivent gérer le développement d'une ville sur une longue période. Et les résultats sont là, puisqu’au fur et à mesure des parties jouées, l’ordinateur est ainsi passé de 46 % à 79 % de victoires.

Une évolution basée sur le déroulement du jeu

Le principe est le suivant : le logiciel a accès au manuel de jeu dans sa base de données, mais est au départ incapable de faire correspondre son contenu avec le jeu en lui-même. Au début de l’expérience, son comportement est donc totalement aléatoire. Néanmoins, à chaque fois que celui-ci va identifier sur l’écran un mot présent dans ce même manuel, il analysera l’état de la partie (bien engagée/mal engagée), et formulera des hypothèses quand au mot en question, hypothèses qu’il affinera à chacune des apparitions de celui-ci. Petit à petit, il parvient ainsi à donner un sens et un contexte au manuel tout entier.

De multiples applications possibles

Pourquoi utiliser des jeux comme outil de test ? "Du fait de leur complexité, imputable au comportement aléatoire de l’adversaire", répond S.R.K Branavan, un des initiateurs du projet. "Le véritable enjeu, c’est la capacité du programme à extraire des informations utiles depuis un manuel". A terme, les créateurs du programme assurent que celui-ci sera adaptable à d’autres domaines, et notamment celui de la robotique.