Depuis l'ouverture du site en février 1998, le site de l'Association pour l'emploi des Cadres (Apec) a vu sa fréquentation multiplier par six. Chaque jour plus de 700 000 pages sont visitées. Pour 4...

Depuis l'ouverture du site en février 1998, le site de l'Association pour l'emploi des Cadres (Apec) a vu sa fréquentation multiplier par six. Chaque jour plus de 700 000 pages sont visitées. Pour 43 % des internautes, la recherche d'un emploi et la mise en oeuvre d'un projet de mobilité sont les principales motivations, 10 % souhaitent obtenir des informations. Plus de 7 000 offres d'emploi sont mises à jour quotidiennement. Son directeur général, Jacky Chatelain, déplore "en 1998, nous avons manqué de candidats pour répondre à la demande des sociétés informatiques dont les offres d'emploi confiées à l'Apec ont augmenté de 28 % par rapport à l'année précédente". Tout a été mis en place cependant pour tenter de les satisfaire : forums, rencontres personnalisées avec des entreprises, ouverture d'un site Internet, participation au programme de reconversion de non informaticiens "au total, plus de 100 entreprises ont été impliquées et 3 000 cadres ou jeunes diplômés mobilisés, dont une majorité de non informaticiens". Pour 1999, Jacky Chatelain prévoit, outre la poursuite de ces actions, d'optimiser les contacts avec ses paires des autres pays pour accroître les échanges d'offres au-delà des frontières. Selon une enquête menée par l'Apec auprès de 1 640 internautes de juillet à novembre 1998, 43 % des visiteurs du site se connectent depuis leur domicile, 35 % de leur lieu de travail, 11 % d'un centre Apec, 8 % d'une université, 1 % d'un centre public, 1 % d'un centre de formation et 1 % d'un cybercafé. (Le Monde Informatique - 01 Informatique - 15/01/1999)