La société KVS, spécialiste de la gestion de l’information, dont le produit phare, Entreprise Vault permet aux utilisateurs de rechercher et de récupérer depuis leur PC des données archivées ...

La société KVS, spécialiste de la gestion de l’information, dont le produit phare, Entreprise Vault permet aux utilisateurs de rechercher et de récupérer depuis leur PC des données archivées, envoyées ou reçues via Microsoft Exchange, prédit l’émergence « d’entrepôts d’e-mails » au sein des sociétés souhaitant privilégier la collaboration et le partage des connaissances. « L’entrepôt d’e-mails » est une notion associant base d’e-mails et systèmes de gestion documentaire devant permettre d’améliorer sensiblement les services collaboratifs proposés au sein de l’entreprise. Actuellement, les systèmes de messagerie électronique des entreprises contiennent d’importants volumes d’informations institutionnelles. Selon les estimations, 80 % des informations institutionnelles se trouvent dans des entrepôts de données non structurés. L’e-mail est un excellent exemple de cette situation. Toutes les informations, allant du message simple au clip vidéo, en passant par les présentations, sont stockées dans des mémoires en grande partie inaccessibles. L’e-mail pourrait pourtant fournir de précieuses informations à l’entreprise s’il pouvait être rendu plus accessible. Selon Mike Hedger, CEO de KVS « Migrer des données telles que les e-mails hors de leur environnement d’origine représente à la fois du temps et des frais financiers. Cela contribue également à accroître les coûts de stockage. Un Entrepôt d’e-mails permettrait de stocker les messages sur une base unique, de les rechercher dans une seule source, de les archiver simplement et efficacement et de procéder en toute sécurité à la gestion des risques. Nous pensons que ce n’est qu’une question de temps avant que les organisations ne commencent à réclamer ce degré d’efficacité dans le but de réaliser des économies d’échelle aux niveaux financier et opérationnel ». (Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 14/03/2002)